Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure dite "manoir de Kerdro", le Bas Pouldu (Clohars-Carnoët)

Dossier IA29000597 réalisé en 2001

Fiche

Parties constituantes non étudiéesjardin, portail, communs
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonQuimperlé - Quimperlé
AdresseCommune : Clohars-Carnoët
Lieu-dit : le Bas Pouldu
Cadastre : 1823 C3 1068 ; 1981 AE 59

Certains corps de bâtiments, construits sur des terrains qui appartenaient à l'origine aux cisterciens de Saint-Maurice, figurent sur la cadastre de 1823. La demeure forme longtemps une seule propriété avec l'édifice voisin (Ermitage de Kerdro). La propriété appartient en 1890 à l'architecte Hippolyte Destailleur qui obtient le détournement de la route desservant Le Pouldu, ce qui permet l'agrandissement et l'aménagement d'un jardin au sud. Il est sans doute à l'origine d'un projet de transformation de l'ancien logis en maison de villégiature. Ce projet a été réalisé, après sa mort, vers 1895, par son fils, Walter-André Destailleur, également architecte et apparenté à la famille de Mauduit, de Quimperlé : doublement du plan, adjonction de l'aile abritant un vestibule, la cage d'escalier et un salon, rajout d'un jardin d'hiver au sud (disparu).

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : Temps modernes
Auteur(s)Auteur : Destailleur Hippolyte architecte attribution par tradition orale
Auteur : Destailleur Walter-André architecte attribution par tradition orale
Personnalité : Destailleur Hippolyte? commanditaire attribution par source
Personnalité : Destailleur Walter-André commanditaire attribution par source
Personnalité : Mauduit de? commanditaire attribution par source

Les planchers des parties construites vers 1904 reposent sur des poutres métalliques. L'enduit en ciment imite la pierre de taille.

Mursschiste
ciment
enduit
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit brisé en pavillon
Escaliersescalier tournant en maçonnerie
États conservationsremanié

Hippolyte Destailleur (1822-1893) fut architecte du ministère de la justice et de l´hôtel des Monnaies à Paris. Il a construit ou restauré de nombreux châteaux, villégiatures et hôtels particuliers en France et à l´étranger, souvent en collaboration avec son fils Walter-André (1867-1940) ; ce dernier réalise le château de Trévarez Saint-Goazec (Finistère). Malgré leur modestie, le vestibule et la cage d´escalier de Kerdro témoignent du style néoclassique qui caractérise un grand nombre de leurs réalisations.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20022901022NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P 101.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.N. Fonds Destailleur. Disponible sur : www.archivesnationales.culture.gouv.fr. Date de consultation : 28.08.2003.

  • Bibliothèque Nationale de France. Le fonds Destailleur. Disponible sur : www.gallica.bnf.fr/themes. Date de consultation : 28.08.2003.

  • A.D. Finistère (3 P 101), extrait du cadastre de 1823, section C3 dite de Perine , échelle 1/2500. De Foresta, préfet, Andouy, maire, Dessaux et Azémar, géomètres.

  • A.M. Clohars-Carnoët. Service vicinal. 1890-1938. Cession de terrain entre la commune et Hippolyte Destailleur, architecte, 1890-1893.