Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Demeure, dite "malouinière" de la Villazé (Saint-Coulomb)

Dossier IA35004298 réalisé en 1999

Fiche

La Ville Azé, ou Villazé, est une petite malouinière très mal documentée, dont l'histoire nous est pour l'instant totalement inconnue, mais dont l'architecture est bien représentative des édifices simples à trois travées, et dont l'état de conservation exceptionnel fait un témoin très précieux de leur décor intérieur.

La date de construction est connue par la mention « 1729 » portée sur le fronton de la lucarne de la façade sud. Elle correspond bien en effet au style de cette malouinière, qui nous est parvenue quasi intacte. La seule modification visible est la transformation de la fenêtre de la cuisine, sur la façade sud, en porte-fenêtre. Les dispositions générales, avec le logis flanqué de deux petites ailes très basses (comprenant l'une les latrines, l'autre un local de service) sont très caractéristiques. L'architecture très sobre, à trois travées, présente en dépit de la petite taille de l'édifice toutes les caractéristiques propres aux malouinières : des façades rythmées simplement par le jeu des travées et le bandeau peint, avec les traditionnelles lucarnes à linteau en arc segmentaire et corniche moulurée (on note cependant ici un élément distinctif, les boules qui somment les lucarnes et témoignent d'un certain souci décoratif). Ces lucarnes et les cheminées épaulées viennent rompre la monotonie du toit à croupe, dont la pente très prononcée est également bien représentative de ce type d'architecture.

En dépit de la petitesse du logis, la distribution intérieure est tout à fait classique : vestibule avec départ d'escalier (de belle facture) communiquant avec la salle à manger centrale, entourée du salon à l'ouest et de la cuisine à l'est. L´étroitesse du plan explique l'absence de murs de refends : les lambris-cloisons à panneaux moulurés séparant la salle à manger de la cuisine et du vestibule sont encore en place et constituent le seul décor de ces pièces ; le décor du salon, plus soigné grâce à la présence de boiseries limitées au dessus de porte et au trumeau, est très simple et bien représentatif des petites malouinières.

En définitive, tant les dispositions générales et l'architecture que la distribution et les décors intérieurs sont bien représentatifs de l'architecture des petites malouinières, et leur état de conservation (notamment pour les décors intérieurs) est exceptionnel pour un édifice de cette taille.

Catherine Hervé-Commereuc, à l'occasion de la Commission régionale du patrimoine historique, archéologique et ethnographique du 28/01/1993. La Villazé, représentative de toute une série de petites "malouinières" à trois travées, est datée de 1729 ; ces édifices, véritablement suburbains, possèdent parfois un de leurs pignons sur le chemin : c'est le cas du Puits-Sauvage à Saint-Servan et du Petit-Lévy à Paramé.

Parties constituantes non étudiées puits
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Cancale
Adresse Commune : Saint-Coulomb
Lieu-dit : la Ville Azé
Cadastre : 1982 T 146-149
Datée 1729, cette demeure est représentative d'une série de petites malouinières à trois travées semblables à celles du Puits-Sauvage à Saint-Servan ou le Petit-Lévy à Paramé.
Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1729, porte la date

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison de type ternaire
HYPOE sans objet
PHYPO malouinière type classique
STYL normalisation
SCLE1 2e quart 18e siècle
DISTRIB nsp
ORDO -1
ELEV 3
ETAG 1
COMBLE comble à surcroît
MOUV autre cas
ACCESA 1
ACCESP 1
NATUA porte bâtarde centrée
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum région ou pays
ICONTX intégré
SEL sélectionné
Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 2000/11/09

Références documentaires

Bibliographie
  • LETIEMBRE, Isabelle. L'architecture civile au 18e siècle en Ille-et-Vilaine : châteaux, manoirs, malouinières. D.E.A : Hist. Art : Rennes 2, Université de Haute Bretagne : 1993.

    t. 2 p. 35
  • Les malouinières, Ille-et-Vilaine. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Région Bretagne ; par Roger BARRIE et Jean-Jacques RIOULT. Rennes : APIB, 1984, rééd. 1997. (Images du patrimoine) .

    p. 16
  • [Exposition. 1975]. Les malouinières : exposition itinérante, organisée avec le concours de la Société d'histoire et d'archéologie de Saint-Malo et de la ville de Saint-Malo, 1975. Réd. Françoise Hamon. Rennes : Commission régionale d'inventaire de Bretagne, 1975.

    p. 25

Liens web