Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix-reliquaire

Dossier IM22005001 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

L'ensemble du décor de cette croix reliquaire est réalisé à partir de plaques d'argent peu épaisses mises en forme à l'aide d'une matrice, découpées puis appliquées et fixées sur le bois à l'aide de petits clous également d'argent. Le décor à effet de cette croix est obtenu à partir d'une douzaine de motifs, montre la diffusion dans les paroisses au cours du XVIIIe siècle, d'un style à base de bois noir et d'ornements d'argent, né dans les couvents au cours du XVIIe siècle. Ces croix reliquaire en bois noirci, le plus souvent, en ébène plaqué ou massif pour les plus précieuses, ne sont pas des croix d'autel, mais prennent place, le plus souvent dans les sacristies Relativement peu fréquentes au XVIIIe siècle, elles seront d'un usage largement répandu au XIXe. Ici, le décor rocaille, les fleurons en fleurs de lys, appartiennent sans conteste au répertoire du XVIIIe, ce que confirme la présence d'un petit poinçon au noeud de ruban, utilisé pour les menus ouvrages d'argent à la fin de l'Ancien Régime confirme la datation de l'objet, dont la fabrication est toutefois nettement plus fruste que celle du reliquaire de Quintin.

Dénominations croix-reliquaire
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Saint-Brieuc
Adresse Commune : Saint-Julien

Croix reliquaire de la vraie croix, en bois noirci et plaques d'argent, réalisée à Rennes, entre 1775 et 1781. Restaurée par l'atelier Evellin de Rennes en 2006.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Catégories orfèvrerie
Matériaux bois, peint
argent, estampage
Précision dimensions

h = 35. Dimensions approximatives.

Inscriptions & marques poinçon de décharge
Précision inscriptions

Poinçons (sur la face antérieure, sur la base et sur les galons) : décharge de Rennes, menus ouvrages, 1775-1781 : un noeud de ruban.

Mériterait une protection.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler