Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix monumentales sur la commune de Lanvallay

Dossier IA22132431 réalisé en 2014

Fiche

Sur les 18 croix repérées sur la commune, 7 sont antérieures au 19e siècle. La plus ancienne située à Saint James à la sortie du lieu-dit en allant vers Léhon indique un ancien cheminement, elle peut remonter au moyen age comme l'atteste sa forme simple presque rustique en croix latine à bras pattés.

Une autre croix, inscrite MH par un arrêté daté du 10 septembre 1927, est signalée dans l'enclos paroissial de Tressaint. Cette dernière a été remontée, peut-être pour la mission de 1953, comme le signale la plaque commémorative. Son fût de grande hauteur chanfreiné est surmonté d'une croix nimbée dont les bras légèrement évidés sont ornés de boules. Elle s'apparente par sa forme particulière à celle du bourg de Trevron datée du 16e siècle, appelée aussi « la croix celtique ».

Une autre croix ancienne de grande hauteur se situe dans le même secteur sud de la commune au croisement qui mène au château de Beauvais (actuellement prieuré Sainte Anne), sur la route qui conduit à Lehon. Cette grande croix de granite dont le fût est octogonal et la base circulaire peut-être également datée du 16e siècle ou du début du 17e siècle, comme la haute croix de de Saint-Solen placée dans l'enclos paroissial., près d'un iff centenaire. D'autres croix simples au fût polygonal chanfreiné peuvent être datées du 17e siècle. Celle des Loges, sans soubassement, fichée dans le sol est quant à elle datée 1712. la date est inscrite sur une face de la croix encadrant le monogramme du Christ IHS, Jésus Sauveur des Hommes.

Aires d'études Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Dénominations croix monumentale
Adresse Commune : Lanvallay
Période(s) Principale : Moyen Age, Temps modernes, Epoque contemporaine

1) Saint James, croix de chemin, granite monolithique, croix fichée

dans un socle, Moyen Age.

2) L'Abreuvoir, croix de chemin. Datée 1540, signalée, non repérée)

3) Tressaint, croix de cimetière, dite croix celtique ou croix nimbée,

croix haute fichée dans un socle moderne, socle refait probablement pour la mission de 1953 (cartel) . Datable du 16e siècle. Inscrite MH.

4) Beauvais, croix de chemin, granite, fût en deux morceaux, fichée dans un socle circulaire, deux degrés accèdent à une plate forme formant reposoir. Datable de la fin du 16e siècle ou du début du 17e siècle.

5) Saint-Solen, ancien enclos paroissial, croix de cimetière, granite

monolithique, fichée dans un socle cubique à pans abattus,

légèrement déplacée, elle se trouvait à l'emplacement du

monument aux morts. Datable du 17e siècle.

6) Lanvallay, rue des Croix, croix de chemin, granite monolithique, un bras cassé, croix latine sans socle, 17e siècle.

7) Vieux-Bourg, croix de cimetière, granite monolithique, fichée dans un socle. 17e siècle.

8) Les Loges, croix de chemin, granite monolithique, fichée dans le

sol. Porte une inscription : IHS encadré de la date de 1712.

9) La croix Gohel, granite, monolithique, croix de petite taille, fichée dans un socle. Porte la date de 1851.

10) Réhannet, croix de chemin, granite monolithique, fichée dans un socle. 2e moitié 19e siècle.

11) Saint-Solen, croix du Jubilé, béton, degré, socle et croix, inscriptions : titulus /INRI- Hélary- érigée par recteur et prêtres et les fidèles de St Solen- Jubilé 1901- Colombel IHS Langourla- O crux ave spes unica, 1901.

12) Saint-Solen, croix du cimetière, sur table d'autel, granite,

inscription concernant le sculpteur : Yves Hernot. Limite 19e

siècle 20e siècle.

13) Beauvais, ( actuellement prieuré Sainte Anne), calvaire, granite,

croix récente copiée sur un ancien modèle de croix tableau à

bâtière, 20e siècle.

14) La Samsonnais, croix de mission, bois, métal, 20e siècle.

15) La Touche du Tertre , croix de chemin, à l'emplacement d'une

ancienne croix, 20e siècle.

16) Tressaint, La Grande Cour, granite, socle à degrés, fut polygonal, croix sculptée d'un Christ, modèle ancien . 20e

siècle.

17) La Ville Oris (près de), croix de chemin, granite, écourtée, fichée dans un socle ( signalée, non repérée).

18) La Ville-es-Olliviers, croix de chemin, ( signalée, non repérée).