Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix monumentale dite calvaire de Nestavel (Brennilis)

Dossier IA29003361 réalisé en 2008

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationscroix monumentale
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Pleyben
AdresseCommune : Brennilis
Lieu-dit : Moulin de Kerstrat

Cette croix provient du village voisin de Nestavel Bihan ; depuis l'agrandissement du barrage de la centrale atomique dans les années 1960, il occupe l'emplacement actuel. Les différentes parties sculptées ont sans doute été remontées suivant une disposition différente de celle d'origine. La date de 1523 lue par Y.-P. Castel n'est pas certaine (érosion) mais paraît plausible pour le Christ en croix. Les autres parties sculptées pourraient partiellement dater de la fin du 17e siècle.

Période(s)Principale : 1er quart 16e siècle , (?)
Principale : 4e quart 17e siècle , (?)
Dates1523, porte la date

Christ en croix et ange en kersantite. Les autres parties sculptées et le soubassement sont en granite. Personnages mutilés (Résurrection du Christ et groupe de la Vierge de Pitié). Petit personnage en prière ou ange au pied du Christ ressuscité.

Mursgranite
kersantite
États conservationsremanié, vestiges
Techniquessculpture
Précision représentations

Face est : Christ en croix surmonté d'un ange présentant une banderolle. Sur le socle : groupe de la Vierge de Pitié. Face ouest, sur le socle : Résurrection du Christ. Fût portant un écu figurant un coeur transpercé de sept glaives.

Mesuresh : 500.0

Oeuvre intéressante malgré les manques et l'hétérogénéité des sculptures réalisées à différentes épooques. Site des Monts d'Arrée (site pluricommunal). Site Inscrit : Arrêté du 10/01/1966.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsite inscrit, parc naturel régional
Protectionsclassé MH, 1928/07/04

Annexes

  • 19692905169NUC : , .

    19692905170NUC : , .

Références documentaires

Bibliographie
  • CASTEL, Yves-Pascal. Atlas des croix et calvaires du Finistère. Quimper : Société archéologique du Finistère, 1980, p. 32-33.

Liens web