Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix de procession

Dossier IM35021380 réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Avec ses importants fleurons en fleurs de lys, ses rayons partant de la croisée et son noeud en urne étranglée à décor rocaille, la croix d´Epiniac, réalisée par un orfèvre rennais anonyme, participe bien de la tendance générale de la fin du XVIIIe siècle. La réalisation de la figure du Christ en bronze fondu et doré et non plus en argent massif pose problème. La présence incongrue du Titulus au dessus de la figure de Saint Pierre, au revers de la croix, indique une interversion erronée lors d´un remontage. Il est donc possible que le Christ d´origine, en argent fondu, disparu ait été alors remplacé par l´actuel en métal coulé. Toutefois il faut également prendre en compte le fait qu´au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, apparaît la concurrence des croix en métal vulgaire argenté ou doré, qui peuvent toutefois ne pas être dénuées d´une réelle qualité artistique et que par conséquent on ne peut totalement exclure la pratique d´employer sur des croix d´argent, des figures de Christ en métal plaqué. La figure de saint Pierre, en revanche, certainement d´origine et en argent doré, est encore exécutée selon la technique traditionnelle du repoussé-ciselé.

Dénominations croix de procession
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Dol-de-Bretagne
Adresse Commune : Epiniac
Emplacement dans l'édifice sacristie

Croix d'un orfèvre rennais anonyme, qui, selon les archives, fut donnée à la paroisse en 1786.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1786
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Rennes

Croix dont les bras sont terminés par des fleurs de lys. Des rayons partent de l'intersection. Motif rocaille au-dessus du noeud. Le Christ est en bronze doré.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé
bronze, doré
Précision dimensions

h = 92 ; la = 43

Iconographies saint Pierre
Précision représentations

Figure de saint Pierre, patron de la paroisse au revers de la croix.

Inscriptions & marques poinçon de décharge
Précision inscriptions

Poinçons (insculpés trois fois sur les branches de la croix) : décharge pour les gros ouvrages de Rennes, 1781-1789 : un pot à eau.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 1948/05/24
(c) Inventaire général (c) Inventaire général - Menant Marie-Dominique - Rioult Jean-Jacques