Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix de chemin de la Megandais (Porcaro)

Dossier IA00009189 réalisé en 1977

Fiche

La croix de chemin de la Megendais située au nord des anciennes carrières d'ardoises du village de Saint-Mélan n'est pas mentionnée sur le cadastre napoléonien de 1847. Cependant, l'emplacement actuel de la croix jouxte une parcelle triangulaire identifiable sur l'ancien cadastre, appelée "La Magaudais". Elle devait servir à matérialiser un carrefour sur le chemin dit "de Saint-Melan à l'Hôtellerie" qui longeait la parcelle.

Déposée et mise à terre suite aux remembrements du début des années 1970, la croix de la Megandais a depuis été réinstallée sur un soubassement moderne, à l'angle nord-ouest de la parcelle dite de "La Magaudais", au croisement de la route D124 et d'un chemin d'exploitation agricole.

(J. Huon)

Appellations de la Megandais
Dénominations croix de chemin
Aire d'étude et canton Guer - Guer
Adresse Commune : Porcaro
Lieu-dit : Megandais (la)
Cadastre :

Les croix palis simples, de forme latine, sont apparues dans ce secteur au tournant des 17e et 18e siècles. La présence de ce type tout au long du 18e siècle est affirmée par des inscriptions datées sur certaines croix similaires à la croix de la Megandais, comme la croix Danion en Guer (1712) ou celle de la Danais en Carentoir (1734).

L'emploi de ce type de croix se prolongea jusqu'au 19e siècle, avec l'affirmation d'une taille régulière de la dalle de schiste et d'une symétrie des bras latéraux respectée.

Ainsi, par l'absence d'une réelle symétrie au niveau des bras latéraux et la pratique du chanfrein sur les rebords qui tendra à disparaître au cours du 18e siècle, la croix de la Megandais peut être datée du 17e ou du début du 18e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 1ère moitié 18e siècle , (?)

Cette croix latine monolithe de type "palis" est taillé dans une dalle de schiste violet. Les quatre angles du fût de section rectangulaire sont abattus par un léger chanfrein.

Destinée à être plantée directement dans le sol, la base du fût qui s'enfonce dans la terre pour maintenir la croix debout, est plus large que le fût lui-même. Cette partie cachée de forme rectangulaire est raccordée au fût par une droite.

Déposée et mise à terre, elle est depuis installée sur un soubassement constitué de blocs de schiste et de ciment.

Murs schiste
Typologies palis, monolithe, sur soubassement
Mesures h : 153.0 cm
la : 97.0 cm

Revoir ADRS : à 600 m à l'est de Saint-Mélan.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • 3 P 226/9 - Section B Saint-Mélan, 3e feuille, échelle 1/1 000, parcelles n° 818-1167 (1847).

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 226/9
Périodiques
  • BLÉCON, Jean. Les croix rurales du canton de Guer. Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, 1980.

    p. 62 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)