Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix de chemin de la Chauvelaie (Carentoir)

Dossier IA56131953 réalisé en 2016

Fiche

Á rapprocher de

Cette croix est située au sud du village de la Chauvelaie, au croisement de deux chemins d'exploitation agricole. Installée sur un soubassement, elle devait à l'origine être plantée directement dans le sol, comme en témoigne l'élargissement du fût à sa base.

La date portée de 1679 au sommet de la croix est très intéressante pour reconstituer l'évolution d'un type de croix appelées "latines redentées". Ce modèle de croix, repris jusqu'à la fin du 19e siècle, s'inspire d'un schéma géométrique théorique où une croix latine est inscrite dans un carré, dans lequel s'inscrit également un cercle définissant la forme des redents.

Comme la croix du Palis Percé de La Gacilly (1671) ou celle de la Ville Janvier à La Chapelle Gaceline (1678), la croix de la Chauvelaie en Carentoir fait apparaître quelques altérations formelles liées à ce type. Ce groupe de croix datées des années 1670 ne présente pas la même rigueur géométrique que les croix latines redentées de la fin du 16e au début du 17e siècle, recensées sur le Pays de La Gacilly. Si la croix Le Cleu à Tréal (1606) présente en schéma géométrique net où les médiatrices des redents se confondent avec les diagonales du carré, les croix du même type des années 1670 s'éloignent de cette régularité formelle et de cette symétrie.

(J. Huon)

Appellations La Chauvelaie
Dénominations croix de chemin
Aire d'étude et canton Gacilly (La)
Adresse Commune : Carentoir
Lieu-dit : Chauvelaie (la)
Période(s) Principale : 17e siècle
Dates 1678, porte la date

Cette croix de type "palis" monolithe est installée sur un soubassement en maçonnerie de moellons de schiste couvert d'une dalle de schiste. Le fût et la croix sont chanfreinés sur les deux faces. La partie basse du fût est plus large que le fût lui-même et elle est raccordée à celui-ci par un quart de rond.

Elle se présente sous la forme d'une croix latine redentée dont le dessin s'inspire d'un modèle très largement répété sur ce territoire au cours du 17e siècle. A savoir, celui d'une croix s'inscrivant dans un carré, où les quatre côtés de même mesure déterminent la longueur des bras de la croix. Dans ce carré, un cercle est inscrit à son tour, définissant le profil extérieur des redents.

Toutefois, par son absence de rigueur géométrique et de respect des proportions, la croix de la Chauvelaie en Carentoir s'éloigne des croix réalisant complètement ce type dans le courant du 17e siècle, comme la croix dite Le Cleu sur la commune de Tréal.

Sur la face ouest, un écu est sculpté en relief au centre de la croix. Ce cartouche en forme de bouclier oblong porte une inscription : REN / ERR / CAUD (?). Au sommet de la croix sur le bras supérieur, la date de 1678 est portée.

Murs schiste
Typologies palis, monolithe, sur soubassement, redentée
Mesures h : 188.0 cm
la : 58.0 cm
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections

Références documentaires

Périodiques
  • DUCOURET, Jean-Pierre. Croix monumentales du canton de La Gacilly. Étude typologique. Mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne, 1986.

    p. 11-17 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)