Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix d'autel

Dossier IM56006304 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Cette oeuvre, d´une exécution parfaite comme toutes les productions de Michel-Eloi Le Tailleur, est aussi d´une grand élégance. L´équilibre des proportions et l´harmonie de la silhouette sont mis en valeur par le profil à ressaut du pied, la découpe en toupie du noeud, les collerettes découpées et finement estampées ainsi que les feuilles d´acanthes, vigoureusement découpés et ciselées au mat d´où semble surgir la croix elle-même. Le décor ciselé est d´une égale qualité comme le montre celui du noeud a feuilles d´eau brunies et mises au mat, rocailles et canaux tors alternés. Parmi les rocailles larges et grasses du pied, l´orfèvre emploie un fond guilloché en fausse vannerie directement emprunté aux modèles parisiens, motif savant rarement rencontré sur les pièces bretonnes, qu´il reprend une dizaine d´années plus tard sur le ciboire de Guilliers. Les éléments fondus, la figurine du Christ de même que les fleurons en cartouche rocailles, sont finement repris en ciselure, témoigne de la pleine possession du métier. L´inscription gravée sur la tranche du pied, témoigne une fois de plus du « mécénat » paroissial exercé par certains recteurs fortunés durant tout l´Ancien Régime. Le petit reliquaire ovale incrusté sur la face antérieure du pied est probablement, si l´on en croit l´acte authentique accompagnent les reliques, daté de 1813, un ajout du début du XIXe siècle, visant à conférer à cette croix d´autel, la fonction supplémentaire de croix reliquaire de la Vraie-Croix.

Dénominations croix d'autel
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Mauron
Adresse Commune : Saint-Léry

Croix d'autel formant ensemble avec une lampe de sanctuaire, toutes deux réalisées par l'orfèvre rennais Michel-Eloy LeTailleur en 1748 et 1749 et offertes par le recteur Joseph Guillard.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1749

Un médaillon, ménagé dans la base, contient des reliques de la Vraie Croix.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, estampage, fondu
Précision dimensions

h = 47 ; la = 28

Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de communauté
inscription concernant le donateur
Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied) : maître Michel-Eloi Le Tailleur, initiales M et T (peu lisible) séparés par une hermine, une fleur de lys couronnée au dessus ; communauté de Rennes année 1749 : lettre D couronnée, une hermine à l´intérieur. Inscription (gravée sur la tanche de la base) : LA LAMPE EN 1748, LA CROIX EN 1749, DONNEE PAR MRE JO GUILLARD PTRE.

Forme ensemble avec la lampe de sanctuaire du même orfèvre.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1949/07/26