Logo ={0} - Retour à l'accueil

Couvents (ville de Vannes)

Dossier IA56003386 réalisé en 2000

Fiche

Voir

Le premier couvent à s´établir dans la ville est celui des Franciscains, (rue Noé), dont l´acte de fondation par le duc Jean Ier remonte à 1260. Il n´en subsiste aucune trace, à l´exception du nom de la tour Saint-François, élément du rempart qui le bordait. C´est le seul qui put être construit à l´intérieur des murs, en raison de son implantation précoce à Vannes. Les autres plus tardifs seront nécessairement situés à l´extérieur des murs, s´intercalant entre les faubourgs médiévaux. Souvent très proches de l´enceinte, ils formeront comme dans de nombreuses villes françaises une ceinture empêchant l´extension urbaine (les Ursulines, les Carmes déchaussés, la Retraite de Catherine de Francheville et le Père Eternel au sud ouest, les Jacobins à l´est, la Visitation et le Petit Couvent à l´ouest, sans compter le collège au nord-ouest et la Retraite du Mené au nord).

Aires d'étudesVannes
Dénominationsétablissement conventuel
AdresseCommune : Vannes
Cadastre : 1980 non cadastré

Le premier couvent à s´établir à Vannes est celui des Cordeliers, dont l´acte de fondation remonte à 1260. C´est aussi le seul à intégrer l´intra-muros. Il est suivi en 1424 par celui des Carmes et des Carmélites au Bondon ; mais la grande période d´implantation des couvents dans la ville se situe comme partout en France au 17e siècle et Vannes ne déroge pas à la règle. Enfin, au 19e siècle, après la Révolution, certaines communautés réinvestissent Vannes, les Carmélites font établir un couvent neuf rue Jean Gougaud, tandis que les ursulines reprennent l´ancien couvent de Capucins.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Chacun des 14 couvents recensés sur le territoire, a fait l´objet de l´ouverture d´un dossier d´étude en raison de son importance dans l'urbanisme et l´histoire de la ville. Ce dossier est plus ou moins renseignée selon l'avancement de l'étude.

Toitsardoise
Mursgranite
enduit
moellon
Décompte des œuvres repérés 14
étudiés 14

Références documentaires

Bibliographie
  • LEGUAY, sous la direction de Jean-Pierre. Histoire de Vannes et de sa région. Toulouse : éditions Privat. Pays et villes de France, 1988. 320p. ; 23,5 cm.

    p. 153
Périodiques
  • FRELAUT, Bertrand. L'héritage des couvents de Vannes. In : Bulletin des Amis de Vannes, 2005, n°30.

    p. 20-26