Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Corderie, la Ville-Cadio (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)

Dossier IA22007882 réalisé en 2007
Dénominations corderie
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Etables-sur-Mer
Adresse Commune : Binic-Etables-sur-Mer
Lieu-dit : la Ville-Cadio
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Binic

Comme de nombreux ports armant pour la grande pêche et le cabotage, Binic a disposé de plusieurs corderies, que Habasque relève en 1832 au nombre de trois entreprises artisanales. La rue des Moulins s'appelait encore, au début du 20ème siècle, rue de la Corderie. La dernière entreprise de ce genre (cliché fig.1), était implantée entre la Ville-Cadio et la côte Saint-Julien : l'ancienne corderie Marie, devenue ensuite corderie Gouinguenet, père et fils, qui n'employait plus, en 1919, que deux ouvriers et un tourneur. Elle est encore signalée en 1922 et devait disparaître peu après, avec la fin de la grande pêche. En 1895, le journal hebdomadaire "Le Binicais" relevait deux marchands de cordage : Roudout et Guinguenet. Le Musée des traditions populaires de Binic conserve un rouet provenant d'une ancienne corderie de Binic.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
États conservations détruit
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20072206201NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, S Suppl. 94.

    20072206379NUCB : Collection particulière

    20072206381NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, Fi, Fonds Joël.

    20072206380NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • QUERRE, Christian, LERIBAUX, Philippe. Souvenirs de Binic (1900-1960). Binic : éditions du Dahin, 2004.

    p. 75