Logo ={0} - Retour à l'accueil

Conserverie de sardines Béziers (détruite), 14 quai Kléber (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29004012 inclus dans Front portuaire Kléber (Camaret-sur-Mer) réalisé en 2006

Fiche

Précision dénominationconserverie de sardines
Appellationsusine Béziers ou « Caves Lastennet »
Destinationscaserne, remise, magasin de commerce
Parties constituantes non étudiéesmagasin de commerce, atelier, chambre froide, maison
Dénominationsconserverie
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Camaret-sur-Mer
Adresse : 14 quai
Kléber
Cadastre : AE 311-876

En 1870, l´industriel Béziers construit à cet endroit la première conserverie de sardines de Camaret sur Mer. Sept autres conserveries vont s´installer dans la commune. En 1920, il n´en reste que deux et la maison Béziers ne fonctionne que l´été. Elle ferme vers 1950. Durant la première guerre mondiale, le bâtiment sert de caserne pour les soldats et de dépôts pour les gréements et les chargements des navires naufragés. En 1956, le bâtiment devient un commerce de vins (les caves Lastennet) jusqu´en 2004, pour devenir ensuite un magasin de souvenirs fermé fin 2005. Cette ancienne conserverie de sardines a été détruite en octobre et novembre 2006.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1870, daté par source

Bâtiment d´un étage, surmonté de combles, construit en pierre de taille et crépi. Encadrement simple des ouvertures en granite. Couverture en ardoises. Dans le toit, deux chiens-assis dont le fronton triangulaire est surmonté d´un faîtage travaillé en poterie. Ce bâtiment devait servir d´appartement pour le gérant, de vestiaire pour les ouvrières et de lieu de stockage pour le matériel (huile et boîtes de conserves). A l´arrière, un bâtiment de facture ordinaire servait d´atelier et d´usine. Le toit plat est constitué d´une terrasse (en partie construite désormais) ou séchaient les sardines. Un troisième bâtiment à l´arrière servait de chambre froide (pains de liège compressés). Ce bâtiment abrita par la suite la forge et la salle à tracé pour le chantier d´Albert Péron. Aujourd´hui c´est un atelier de menuiserie.

États conservationsdétruit après inventaire
Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives des Ponts et Chaussées, Département du Finistère, 4S 1392/1852-1938 et 4S 1393/1930-193.

Bibliographie
  • BUREL, Marcel. Camaret sur mer, promenade dans le passé. Bannalec : Imprimerie régionale, 1984.

    p. 29-42
  • LASTENNET, Yann. La mutation de la pêche à Camaret : de la sardine à la langouste (1870-1920) . Mémoire de Maîtrise d'Histoire : Université Rennes 2, 1998.

    p. 46-53
  • Le patrimoine des communes du Finistère (collection Le Patrimoine des Communes de France). Charenton-le-Pont : Flohic Éditions, 1998, t. I.

    p. 312-321
  • AMGHAR, Julien. Les petits ports et les usages du littoral en Bretagne au XIXe siècle. Thèse d'Histoire : Université de Bretagne Sud, Lorient, 2006, 2 vol.

    p. 200-203 (thèse) et p. 33-38 (annexes Inventaire général vol. I)
  • Entretien avec Claude Le Fur, association Nautisme, arts et cultures.

Périodiques
  • LE FUR, Claude. Le passé industriel de Camaret : les usines de sardines. Crozon : Le Presqu´îlien, 2002, n° 99.

    p. 8-9