Logo ={0} - Retour à l'accueil

Collections pédagogiques du Lycée Émile Zola, Avenue Jean Janvier (Rennes)

Dossier IM35025073 réalisé en 2019

Le lycée Émile Zola à Rennes possède des collections d’objets pédagogiques à la fois de sciences physique et chimique, de sciences naturelles, de moulages en plâtre et d’ouvrages anciens. Les visites ont été effectuées le 5 juin, le 26 juin et le 4 juillet 2019.

Près de cinq siècles d’enseignement

Le lycée Émile Zola est l’un des sept premiers lycées créés par la loi du 11 floréal an X (1er mai 1802), et le premier en Bretagne. Il est l’héritier de près de cinq siècles d’enseignement en continu sur le même site : ancien collège Saint-Thomas, devenu royal en 1534, confié aux jésuites entre 1604 et 1762, utilisé comme caserne, puis comme école centrale durant la Révolution, avant devenir le lycée de Rennes en 1803. Tout au long du 19e siècle, le lycée accueille des élèves de toute la Bretagne, et participe à la formation des élites. En l’espace d’un siècle, il multiplie par quatre ses effectifs (150 lycéens en 1803, 600 en 1890). A partir de 1859, l’architecte municipal Jean-Baptiste Martenot rénove et agrandit le lycée de Rennes. L’important chantier va s’étendre sur une quarantaine d’années pour lui donner son aspect actuel.

A plusieurs reprises, l’établissement est marqué par l’histoire nationale. En 1899, le procès en révision du capitaine Dreyfus se tient dans la salle des fêtes du lycée, ce qui fait de l’établissement et de la ville le point de mire de la presse nationale et internationale. Durant la seconde guerre mondiale, le lycée est transformé en hôpital militaire et est occupé au deux tiers par les Allemands.

En 1960, une annexe administrative du lycée est créée boulevard de Vitré, dans la zone des Gayeulles (au nord-est de la ville), pour y accueillir les classes préparatoires aux grandes écoles. Le lycée de Rennes prend le nom de Lycée Chateaubriand en 1961. En 1968, le conseil municipal de Rennes décide de transformer l’annexe des Gayeulles en un lycée. Il impose le transfert du nom car la réputation de l’établissement repose sur les classes préparatoires. Le lycée de Rennes adopte le nom « Émile Zola » en 1971.

Sauvegarde de la mémoire du lycée de Rennes

En 1995, une importante restauration et restructuration est entreprise. Une phase y est consacrée à la sauvegarde du patrimoine scientifique. Elle a permis l'aménagement de la salle Hébert, avec la présentation d´une importante collection d'instruments destinés à l'enseignement de la physique, de la chimie et d’objets de sciences naturelles, ainsi que de la restauration de deux amphithéâtres de physique et la création d'une bibliothèque pour le fonds ancien conservé au lycée.

Cette même année est créée l'Amélycor (Association pour la Mémoire du Lycée et du Collège de Rennes) qui s’occupe de l'inventaire, de la sauvegarde, de la restauration, et de la mise en valeur du patrimoine architectural, historique, artistique, scientifique et intellectuel du Collège et du Lycée Émile Zola de Rennes. Toujours active aujourd'hui, cette association dispose d'un site internet, publie des ouvrages (notamment L'écho des colonnes, un bulletin trimestriel édité depuis 1997), édite des films (vidéos de démonstrations d’instruments), organise des conférences (le « Jeudi d'Amélycor ») et de multiples visites guidées des collections. La notoriété acquise par l'Amélycor s'explique qu'aux collections propres de l'établissement soient venues s'ajouter, par don ou par dépôt, des collections d'intérêt pédagogique en provenance d'autres établissements scolaires, de particuliers ou encore de collectivités publiques.

Inventaire, restauration et rayonnement des collections pédagogiques

Les collections pédagogiques du lycée couvrent une période large du 16e siècle à nos jours dans de nombreuses disciplines : physique-chimie, sciences naturelles, arts plastiques, histoire-géographie, philosophie et littérature.

Ces collections sont conservées dans la salle Hébert, dans le cabinet de métrologie et les salles à proximité, ainsi que dans la bibliothèque aménagée dans les locaux de l’association.

Un inventaire des instruments scientifiques a été réalisé par l’Amélycor, en partenariat avec l’A.S.E.I.S.T.E. (Association de Sauvegarde et d'Etude des Instruments Scientifiques et Techniques de l'Enseignement). Ainsi, depuis 2012, 330 instruments sont visibles sur le site internet de l’A.S.E.I.S.T.E., parmi lesquels 72 figurent dans l’Encyclopédie des instruments de l'enseignement de la physique du XVIIIe au milieu du XXe siècle, publiée sous la direction de Francis Gire en 2016. Un premier inventaire des moulages en plâtre du lycée a été effectué en 2012. Enfin, 6 000 ouvrages ont été inventoriés et sont répertoriés dans les catalogues de la bibliothèque de Rennes Métropole et du fonds régional des bibliothèques.

La plupart des instruments et des objets ont été remis en état par l’Amélycor et par plusieurs générations successives de lycéens. Mais de nombreux spécialistes sont intervenus à divers reprises pour identifier et conseiller quant à la restauration des collections. Paolo Brenni (chercheur au CNR, président de la Commission internationale des instruments scientifiques et spécialiste européen de ces instruments) a aidé à l’identification de nombreux appareils et prodigué des conseils pour l’entretien et la restauration de ces derniers. Philippe Cibard (Espace Ferrié, Musée des transmissions à Rennes) a restauré la machine de Maurin et la machine électrique de Wimshurst (Ducretet & Lejeune). Anne Cloarec, a restauré la reliure d’un des volumes de planches de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert et du cours manuscrit de philosophie de Robert (pris en notes par les élèves en 1879-1880). Sarah Toulouse (directrice adjointe de la bibliothèque de Rennes Métropole) a prodigué des conseils pour inventorier au mieux le fonds ancien de la bibliothèque.

L’association, en accord avec le lycée, a engagé le prêt d’objets de ses collections auprès de diverses institutions. En 2006, un ensemble de piles anciennes (de Volta, Grenet, Bunsen et Leclanché), la balance de Coulomb et les miroirs conjugués ont été prêtés à l’Espace Ferrié (Musée des transmissions à Rennes), puis, en 2016, de nouveau une pile ancienne (pile de Volta) a été prêtée. En 2006, le stéréoscope à monture bois, le polyprisme, deux lentilles montées sur pieds, le microscope de Nachet ainsi que deux miroirs sphériques à monture de bois tourné ont été prêtés à l’Espace des Sciences. En 2016, des plaques radiographiques ont été prêtées (dont une toujours en dépôt actuellement) au Conservatoire du Patrimoine Hospitalier de Rennes.

Aire d'étude et cantonBretagne
LocalisationCommune : Rennes
Adresse : Avenue Jean Janvier

Annexes

  • Événements auxquels a participé l’Amélycor :

    - Mise en place d’un atelier scientifique entre 1997 et 199, qui avait pour objectif de faire travailler des élèves volontaires de 1ère S autour des instruments scientifiques anciens.

    - Participation annuelle aux portes ouvertes du lycée par des actions de valorisation.

    - Participation à la semaine de la science (5 au 10 octobre 1998).

    - Participation à la Fête de la science (octobre 2005, novembre 2008, octobre 2010).

    - Travaux menés conjointement entre membres de l’association, professeurs et élèves, dont une exposition réalisée par des élèves latinistes de 5e en 2014.

    - Participation à l’Assemblée générale de l’A.S.E.I.S.T.E. (mars 2014).

    - Participation aux journées internationales sur le patrimoine et les instruments scientifiques et techniques de l’enseignement en Europe (mars 2018).

  • Publications de l’Améloycor

    Revues :

    L’écho des colonnes : bulletin trimestriel édité par l’association depuis 1997. En libre accès sur le site internet de l’Amélycor.

    Cahiers de l’Atelier scientifique (explication de principes de physique, agrémentée d’expériences, de présentations d’appareils et de documents des collections du lycée) : Quelques histoires de la pression atmosphérique et du vide (1999), Ça vibre et ça résonne au lycée Zola (1999), Petite histoire de la radioactivité et du noyau de l’atome (2000).

    Deux ouvrages :

    BURGUIN, Pascal, Un lycée dans la guerre : le lycée de garçons de Rennes, 1939-1945. Rennes : Amélycor/SAHIV (Société archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine), 2017. 168 p.

    Coll. (Amélycor), Zola : « le lycée de Rennes » dans l’histoire. Rennes : Editions Apogée, 2003. 144 p.

    Publications édités par l’Espace des Sciences de Rennes :

    CLOAREC, Jean-Noël, Le Journal des Savants et les sciences de la vie, 1665-1789. 2005

    WOLFF, Bertrand, Une petite histoire de l’électricité de l’Antiquité à Volta. 2004

Références documentaires

Bibliographie
  • Dictionnaire des lycées publics de Bretagne [Texte imprimé] : histoire, culture, patrimoine / [sous la direction de Jean-Pierre Branchereau, Alain Croix, Didier Guyvarc'h, et al.] ; préface de Pierrick Massiot ; préface de Jean Rohou ; Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2012. 1 vol. (654 p.) : ill. en coul., graph., couv. et jaquette ill. en coul. ; 29 cm

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GIRES, Francis (Dir.), Encyclopédie des instruments de l'enseignement de la physique du XVIIIe au milieu du XXe siècle, Niord, ASEISTE, 2016, 1346 p., 3 volumes.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • BERNARD, Dominique, Un trésor scientifique redécouvert : la collection d'instrumens scientifiques de la faculté des sciences de Rennes (1840-1900), Rennes, Rennes en sciences, 2018, 255 p.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GIRES, Francis (Dir.), L'Empire des sciences naturelles : cabinets d'histoire naturelle des lycées impériaux de Périgueux et d'Angoulême, Niord, ASEISTE, 2013, 405 p.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)

Liens web