Logo ={0} - Retour à l'accueil

Cimetière de Boismoreau, rue des Quatre frères Créac'h ; boulevard de la Paix (Vannes)

Dossier IA56004150 inclus dans Boulevard de la Paix (Vannes) réalisé en 2004

Fiche

Appellationsdit de Boismoreau
Parties constituantes non étudiéesmonument aux morts, chapelle funéraire, croix de cimetière, tombeau
Dénominationscimetière
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : rue des, Quatre frères Créac'h, boulevard de la
Paix
Cadastre : 1980 AO 0183 ; domaine public

Pour faire un cimetière commun aux deux paroisses de St Pierre et St Patern, la ville acquiert le 23 septembre 1791, auprès de Louise Gillard, originaire de Sarzeau, la prairie de Boismoreau. Ce cimetière fait par la suite l'objet d'agrandissements dont le premier au nord-est de l'ancien périmètre est réalisé par Brunet-Debaines en 1837. L'extension est faite sur des terres labourables délimitées des deux côtés par la route départementale de Vannes à Josselin. Celle-ci comprend également les aménagements suivants : construction d'une chapelle, réalisation de la porte principale et délimitation de l'endroit réservé aux sépultures des prêtres. Un nouvel agrandissement vers le nord sur la prairie de saint-Symphorien appartenant à Achille Martine voit le jour en 1899. Puis en 1937, la ville acquiert une parcelle au sud-ouest du cimetière qui en formera l'angle.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1791, daté par source
1837, daté par source
1898, daté par source
1937, daté par source
Auteur(s)Auteur : Brunet-Debaines Louis-Philippe
Louis-Philippe Brunet-Debaines

Louis-Philippe Brunet-Debaines, architecte voyer de la ville dans la première moitié du 19e siècle, est l'auteur de l'escalier en fer à cheval extérieur visible sur les anciennes cartes postales.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte
Auteur : Lépinard entrepreneur
Mursgranite
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Projets d'agrandissement

    AD 56 2O 260/16. Cimetière.

    27 ? ? AN 9 : Pétition du sieur Brunet de Sarzeau (époux de Mme Gilard, vendeuse du terrain pour faire le cimetière) pour demander paiement d´une somme de 4000fr pour le prix principal de la vente par lui le 28 Sept 1791 aux maires et officiers de Vannes d´une prairie nommée Le Boismoreau pour servir de cimetière.

    12 Février 1877. Le conseil municipal charge l´architecte de faire des fouilles dans le champ du sieur Martine en vue de l´acquérir pour l´agrandissement du cimetière. Cet agrandissement est la conséquence de l´augmentation de la population due à l´installation de la caserne d´artillerie (lettre du maire du 5 sept. 1879.)

    8 Sept 1879 : Plan du projet d´agrandissement par l´architecte Samaison ? parcelle B 269 (fig. 11).

    Plan Bassac, édition 1885 montrant l'agrandissement du cimetière (fig. 12).

    Le 8 janvier1889, nouveau vote du conseil concernant l'agrandissement, toujours sur le terrain Martine, le précédent projet n´ayant pas abouti pour cause de non-autorisation préfectorale.

    8 septembre 1889 : réponse de Achille Martine « J´ai le plus grand désir de garder mes champs de Saint-Symphorien. En conséquence, je ne désire pas vendre. »

    8 novembre 1889 : délibération du conseil des Hospices pour vendre un terrain à la ville en vue d´un nouveau cimetière (B 270 et 271).

    1890 : Rapport imprimé sur la création du cimetière.

    Plusieurs autres choix pour l'emplacement du cimetière sont faits en 1890 (Plan du 31 octobre 1890, fig. 13), dont un à l´embranchement de la voie romaine sur la route de Pontivy et d´un chemin disparu. Approuvé par le conseil en 1891, il ne sera pas adopté.

    14 juin 1897. Lettre de Achille Martine, refusant de traiter aux conditions de la Mairie.

    24 juin 1897. Lettre de Achille Martine, acceptant les nouvelles conditions conditions de la Mairie

    1er juillet 1897. Plan parcellaire du nouveau cimetière dressé par le directeur de la voirie, R. Ryo.

    11 février 1899 : autorisation préfectorale d´acquisition du terrain auprès de Achille Martine pour 50000 Fr.

    2 août 1899 : le conseil municipal vote l'allongement des rues Abel Leroy et de l´hôpital.

    En Novembre 1899, le préfet demande le maintien de l´ancienne voie séparant les deux cimetières dans le domaine public.

    L'entrepreneur Lépinard est soumissionnaire accepté pour les travaux. (construction du mur d´enclos).

    3 mai 1902. Lettre du préfet « Je ne vois aucun inconvénient à ce que sitôt l´achèvement de la clôture du nouveau cimetière, vous fassiez abattre le mur séparant ce lieu de sépulture de l´ancien.11 mars 1903. Lépinard est déclaré adjudicataire pour la construction d´une croix sur soubassement dans le nouveau cimetière pour 2750 Fr.

    1912 : reconstruction de la cabane du gardien. Travaux adjugés à Mr Desmaison, adjudicataire des travaux communaux pour 1912.

    1915 : demande de nouvelles inhumations dans l´ancien cimetière

    1936 : plan d´agrandissement du cimetière.

  • Construction du mur d'enclos du cimetière de Boismoreau, 1782

    CONSTRUCTION DU MUR D'ENCLOS DU CIMETIERE DE BOISMOREAU LE 6 AVRIL 1792 - AM Vannes 2 M 201

    Nous soussigné ingénieur de l'arrondissemnt de Vannes sommes transportés au cimetière commun de la ville de Vannes où en présence de messieurs Brunet et Girardin, officiers municipaux nous avons examinés les murs de cloture construits à neuf par le sieur Olivier ayant trouvé ces murs généralement bien conduits et faits suivant les règles de l'art, nous les avons mesuré par toises de huit pieds carrés, fondations comprises ainsi qu'il est expliqué dans les conditions de l'adjudication du deux décembre dernier le toisé qui suit est le résultat de nos différentes mesures.

    Mur à l'orient du cimetière 20 toises 3 pieds

    Mur au nord 31 toises 2 pieds

    Partie du mur à l'occident 24 toises 0 pied

    Autre partie du mur 59 toises 1 pied

    Le chaperon au-dessus de la petite porte et deux exhaussements des angles pour le raccordement de la hauteur des murs de clôture 1 toise

    Total 134 toises 6 pieds

    Suivant l'adjudication chacune de ces toises doit être payée quatorze livres et pour les 134 toises six pieds mille huit cent quatre vingt six livres dix sous 1886 livres 10 sous

    Le sieur Olivier a été autorisé par MM les officiers municipaux à faire les augmentations ci-après.

    Près du pied de la grande croix il a fourni la main d'oeuvre pour construire un autel avec trois marches le tout parementé en pierre de taille ; il a rogné les pierres du dit piedestal. De plus, il a fait cinq petites croix en pierre de taille et fourni les pierres pour quatre de ces croix. Nous estimons qu'il lui est du pour ces articles une somme de quarante huit livres 48 livres.

    A la petite porte, il a fourni dix neuf quartiers de pierre de taille que nous estimons la taille comprise 29 livres 10 sous.

    A la grande porte les deux piliers ont été faits à neuf et le sieur Olivier, outre cette construction, a fourni un seuil en pierres de taille et six quartiers de même pierre nous avons estimé le tout soixante seize livres.

    Les augmentations faites par le sieur Olivier montent à cent cinquante trois livres, dix sous 153 livres 10 sous.

    Le prix de l'adjudication porté de l'autre part est de 1886 livres 10 sous.

    Total 2040 livres

    Nous sommes d'avis que la somme de deux mille quarante livres peut être comptée au sieur Olivier pour tous les ouvrages qu'il a fait au cimetière commun.

    A Vannes le 6 avril 1792

    BRUNET - LAUMAILLER ingénieur de l'arrondissement de Vannes.

  • Sources iconographiques

    19985600422XB : Archives départementales du Morbihan, 1 FI 88/1.

    19975601177X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    20045605484NUCB : Archives municipales de Vannes, 2M 201.

    20045605487NUCB : Archives municipales de Vannes, 2M 201.

    20045605485NUCB : Archives municipales de Vannes, 2M 201.

    20045605486NUCB : Archives municipales de Vannes, 2M 201.

    20045605488NUCB : Archives municipales de Vannes, 2M 201.

    19975601215XA : Archives municipales de Vannes, 9Fi.

    20015604404NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3P 593.

    19985600193XA : Archives municipales de Vannes

    20045605491NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16.

    20045605492NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16. Cimetière.

    20045605494NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16. Cimetière.

    20045605493NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16. Cimetière.

    20045605495NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16. Cimetière.

    19985600205XA : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20035603334NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

    20015604302NUCB : Archives départementales du Morbihan, 2 Fi.

    20035603357NUCB : Archives municipales de Vannes, 7 Fi.

    20045605496NUCA : Archives départementales du Morbihan, 2O 260/16. Cimetière.

    20045605690NUCB : Archives municipales de Vannes, 9 Fi.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 2 O 260/16. Ville de Vannes. Cimetière. Agrandissement. Projet. Création d´un nouveau cimetière. Plans 1877-1905. An XI- 1938.

    Archives départementales du Morbihan : 2 O 260/16
  • A. M. Vannes. 2M201. Le cimetière de Boismoreau.

    Archives municipales de Vannes : 2 M 201
Documents figurés
  • A. M. Vannes. 21 Fi. Plan cadastral 1807-1809. Tableau d'assemblage de la commune et plan par sections. Delavau (ingénieur) ; Dreuslin (géomètre). Plan aquarellé, 99,5 x 67,41 cm.

    Archives municipales de Vannes : 21 FI
Bibliographie
  • FRELAUT, Bertrand. Les maires de Vannes au XIXe siècle : les hommes, leur pouvoir, leur action. Archives municipales de Vannes. Février 2001.

    p.115
Périodiques
  • FRELAUT, Bertrand. Le cimetière de Boismoreau : un terrain d'histoire sociale. In : Bulletin des Amis de Vannes, n°19, 1994.

    p. 28
  • FRELAUT, Bertrand. Le cimetière de Boismoreau vers 1855. In : Bulletin des Amis de Vannes, n°29, 2004.

    p. 39