Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château (Porz an Park)

Dossier IA22017079 réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations château
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Plounévez-Moëdec
Lieu-dit : Porz an Park

Porz an Park (Portzamparc ; Portz-an-Parc sur le cadastre ancien) appartenait en 1350 à Alexandre de Kergariou, époux de Marie de Lannion. Un aveu de 1634 rendu à la seigneurie de Le Vieux-Marché par Morice de Kergariou, demeurant Le Guerdreuz, parle Portzamparc en ces termes : "édifices ruinés et démolis aux temps des dernières guerres par les ennemis et rebelles au Roi, notre sire, au temps de la Ligue". Olivier de Kergariou (né en 1615-mort après 1674) a vraisemblablement reconstruit le manoir entre 1651 et 1674. Il a apposé ses armoiries au-dessus de la porte : « d´argent fretté de gueules au canton de pourpre chargé d´une tour d´argent, maçonnée de sable ».

Louis-Jean-Baptiste Urvoy de Carboureux (1676-1747) a épousé Dame Gillette de Kergariou de Portzamparc le 3 juin 1704 à Toussaints, Rennes. En 1713, ce dernier achète le manoir pour 17 000 livres. Sa femme, décédée en 1720 au château de Portzamparc ; il se marie en seconde noce avec la Dame Marie Catherine Le Coroller du Hellez, Saint-Bedan-Carboureux et de Portzamparc en 1723 à Morlaix. Son fils, Louis Alexandre Urvoy, comte de Portzamparc, Pratcarie, La Haye, Coatcolvez et Kergon hérite du château, il y meurt en 1787 et est inhumé dans l'enfeu de l'église de Plounévez-Moédec.

Durant la Révolution, le château est utilisé comme fabrique de salpêtre pour la confection de la poudre à canon. Pendant un an, l'activité a fourni 333 quintaux de salin.

Louis Hippolite Marie Urvoy de Portzamparc (fils de Louis Alexandre Urvoy, comte de Portzamparc) s'est marié avec Julie Louise Le Carlier d'Herlyes. Marie Félicité Julie Urvoy de Portzamparc (1790-1873) a épousé en 1813 Pierre Marie Marc de Kersauson (1787-1860). En 1821, le manoir est décrit comme une ruine.

L'actuel château de Porz an Park a été reconstruit en 1875 par leur fils, Louis Antoine Jules de Kersauson (1818-1890). Des éléments anciens comme la porte nord à linteau droit, encadrée de pilastre et surmontée d'un fronton curviligne et ornée ont cependant été réutilisés. Le corps de logis à un étage carré et à trois travées est flanqué, à l'est et à l'ouest, par un pavillon en avancé. Les lucarnes des façades nord et sud sont curvilignes. L'élévation sud s'ouvre sur le jardin.

Marie Pélagie Joséphine Dite Maria de Kersauson du Vijac (1825-1895) a épousé Laurence O'Rorke, gentilhomme irlandais (1808-1863) dont elle aura quatre enfants

dont Marie O'Rorke (1852-1925) mariée en 1892 à Louis Marie des Cognets de Correc (1850-1922).

Marie O'Rorke de Kersauson du Vijac, héritière du château de Portzamparc en Plounévez-Moëdec le transforme en couvent au 20e siècle pour la communauté des religieuses des Saints-Cœurs-de-Jésus-et-de-Marie, fondée à Saint-Quay-Portrieux en 1881 (la maison généralice se trouve encore là-bas). Une aile relie le château à la chapelle achevée en 1935.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1875, daté par travaux historiques
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • 20112206073NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • KERURIEN, Yvon, La terre des autres, l´évolution du foncier dans le Trégor, Le Reprographe, Brest, 2001, 417 p.