Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château du Sac'h (Guilligomarc'h)

Dossier IA29001962 réalisé en 2004

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées parc, enclos, portail, puits, ferme
Dénominations château
Aire d'étude et canton Arzano - Arzano
Adresse Commune : Guilligomarc'h
Lieu-dit : le Sac'h
Cadastre : 1990 C4 648

Le manoir du Sac´h (ou Sach, ou Sachz) est attesté comme lieu noble en 1443 ; il appartient alors aux Sauldraye originaires de Guidel (Morbihan) et est habité par Jehan Le Guernec, métayer. Il appartient aux 16e et 17e siècles aux familles Jégado et Bahuno. Le logis aurait été reconstruit au 18e siècle. Le manoir ainsi que certaines fermes des environs (Botaval, Kerhulvé, Kermai) appartiennent depuis la seconde moitié du 19e siècle à la famille de Boisguéhenneuc. Le parc, dont l'aménagement remonterait au milieu du 19e siècle, a fait l'objet, en 1992, d'un repérage dans le cadre du pré-inventaire des jardins remarquables du Finistère. Propriété de la famille de Raime à la fin du 19e siècle, les anciens bâtiments sont rasés au profit du château actuel, de la ferme modèle et des dépendances, construits en 1902 (date portée sur l'élévation sud) pour Raoul de Raime, maire de Guilligomarc´h, d´après les plans d´un architecte ou maître d´oeuvre de Lorient dont le nom demeure obscur suite à la disparition des archives familiales. Les lambris d'une pièce de l'étage proviennent de l'ancien logis.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : Fin du Moyen Age , (détruit)
Dates 1902, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Raime Raoul de, commanditaire, attribution par travaux historiques

Le corps central du château, à un étage carré, est couvert d´un toit à longs pans, les pavillons d´angle, à deux étages carrés, sont couverts de toits en pavillon ; la partie sud-ouest abrite un sous-sol partiel. La ferme modèle est composée de trois corps de bâtiments donnant sur une cour. Le logis à étage, couvert d´un toit à croupe, est flanqué de communs en alignement, une remise en charpenterie et écuries (stalles, mangeoires) surmontées de greniers ferment la cour au sud et au nord.

Murs pierre
enduit
moellon
Toit ardoise
Plans plan symétrique en H
Étages 1 étage carré, 2 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit en pavillon
toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Jardins bosquet, groupe d'arbres

Le domaine du Sac´h est issu d´un concept global visant l´aménagement architectural et paysager d´un site ancien. La destruction de bâtiments existants, puis l´association d´une vaste résidence campagnarde et d´une exploitation agricole de structure moderne et rationnelle correspondent à une démarche conforme aux tendances répandues dans la région entre 1850 et 1914. La monumentalisation des volumes et le recours aux éléments néoclassiques reflètent le goût des commanditaires pour ce type de demeure qui serait, sans certitude, la réplique d´un château disparu du Pas-de-Calais.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20042904761NUCA : Archives départementales du Finistère, 3 P141.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Finistère, 3 P 141. Cadastre de 1818, section C 4.

Bibliographie
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. 1ère édition 1778-1780. Nouvelle édition, revue et augmentée par MM. A. Marteville, et P. Varin, avec la collaboration principale de MM. De Blois, Ducrest de Villeneuve, Guépin de Nantes et Lehuérou. Rennes, 1843.

    p. 332
  • LAIGUE, R. de. La noblesse bretonne aux 15e et 16e siècles. Réformations et montres, évêché de Vannes. Rennes, 1902.

    p. 249-251
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. 1.

    p. 43