Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Jeune (Plounévez-Moëdec)

Dossier IA22017515 réalisé en 2010

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Plounévez-Moëdec
Lieu-dit : Cadastre : G 562

La chapelle tréviale et seigneuriale dépendait de l´ancienne seigneurie de Porzamparc. Elle est construite sur l´emplacement de l´ermitage de la sainte selon la tradition locale. L´édifice actuel, relativement homogène, a subi plusieurs campagnes de constructions. On trouve les dates de 1553 sur un contrefort ouest, celle de 1572 au-dessus de la baie sud, la sablière nord indique : "L´AN DE GRACE 1575 FURENT FAI", et le clocheton porte celle de 1621. Une baie du 14e siècle est remployée dans le mur nord. La chapelle est pavée en 1711. En 1713, elle est rachetée par Urvoy de Saint-Bédan, seigneur de Porzamparc qui la visite, la décrit et signale le seul écusson dans la maîtresse vitre, celui de Kergariou. En 1788, N. Jaouen réalise des travaux de peinture. Des fresques représentant les apôtres sont peintes au cours du 19e siècle : "Fait par les soins de [...] Josep Gouverneur". La toiture de la chapelle est refaite en 1871. La chapelle est restaurée en 1970 par l´architecte Delestre de Paris : sol du choeur en parquet, toiture et charpente, mur sud, porte sud, entraits, statues, vitraux.

Période(s) Principale : 3e quart 16e siècle
Principale : 1er quart 17e siècle
Dates 1553, porte la date, daté par travaux historiques
1572, porte la date
1575, porte la date
1621, porte la date
1711, daté par travaux historiques

Chapelle isolée, située dans un enclos avec croix. Edifice de plan rectangulaire, à chevet plat, couvert d´un toit basses gouttes en ardoises des Monts d´Arrée sur pignons découverts, parement en grand appareil de pierre de taille de granite. Clocher mur à trois chambres de cloches ajourées superposées, accostées de rouleaux et ornées d´une courte flèche en acrotère. Pignon ouest percé d´une porte plein cintre encadrée de pilastres supportant un entablement formant larmier et un fronton en accolade orné de trois calices. Nef à deux vaisseaux de trois travées, bas-côté sud terminé par une sacristie, couverte d´un lambris de couvrement en berceau avec sablières sculptées représentant des scènes de chasse et entraits à engoulants. Sol couvert de dalles de granite.

Techniques sculpture
peinture

Sainte Jeune est la soeur de Envel donc le culte est célébré dans la commune voisine de Loc Envel. La chapelle est associée à une croix et à une fontaine de dévotion. Peintures remontant au 19e siècle et représentant les apôtres.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Protections inscrit MH, 1970/12/17
Précisions sur la protection

Chapelle Sainte-Jeune (cad. G 562) : inscription par arrêté du 17 décembre 1970.

Annexes

  • Texte d´Anatole Le Braz, chanson de Bretagne : Au seuil d´un livre

    "Quand, des brumes de l´Irlande

    Au ciel gris de Breiz-Izel,

    S´en vinrent, par la mer grande,

    Sainte jeune et saint Envel,

    L´un à gauche, l´autre à droite,

    Remontèrent, séparés,

    Le cours d´une eau qui miroite

    Aux flancs roux des Monts d´Arez.

    Sur les deux pentes opposées

    Chacun d´eux fit sa maison...

    L´eau vive entre leurs pensées

    Roulait sa claire chanson.

    Là vécurent dans le jeûne,

    Afin de gagner le ciel,

    Le frère de sainte Jeune

    Et la soeur de saint Envel.

    Quand tous les bruit de la terre

    S´étaient fondus le soir,

    Avec les voix du mystère

    Ils se parlaient sans se voir ;

    Et le ruisseau des prairies

    Mêlait son chant fraternel,

    En ces nobles causeries,

    Aux voix de Jeune et d´Envel.

    Mais lorsque Jeune mourante,

    Ne put parler que tout bas,

    Envel dit à l´eau courante,

    "Ruisselet ne chante pas"

    L´eau soudain se fit muette.

    Depuis ce temps elle court,

    D´un vol furtif de chouette,

    Dans la nuit du Vallon Sourd".

  • 20112206056NUCA : Archives départementales des Côtes-d'Armor

Références documentaires

Bibliographie
  • DELESTRE Pierre, A la découverte des chapelles du Trégor, Lescuyer, Lyon, 1985, 132 p.

  • KERURIEN, Yvon. Le clocher de mon village à Plounévez-Moëdec, tome 1, Imprimerie Henry Perdenec, 1991.

Liens web