Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Léonard (Le Pertre)

Dossier IA00130996 inclus dans Écart, la Chapelle Saint Léonard (Le Pertre) réalisé en 1994

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Argentré-du-Plessis
AdresseCommune : Pertre (Le)
Lieu-dit : la Chapelle Saint Léonard
Cadastre : 1986 AO
Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1773, porte la date

Un vaisseau. Plan allongé. Lambris de couvrement. Chevet plat.

Mursenduit
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • Notes, Bulletin paroissial, juin et juillet 1922

    Une cloche a été bénite le 22 octobre 1648 par le recteur Jean Guesdon et nommée Léonarde par François Charil, sieur de la Rousselière et Marie Poisson.

    Il y avait anciennement (avant 1825) un pèlerinage à la chapelle, le lundi de la Pentecôte. On y priait devant la statue de Saint-Léonard, mais surtout on s´entourait le corps avec la chaîne de Saint-Léonard, qui rappelle les vertus du saint, espérant par ce geste se débarrasser de ses maladies ou infirmités.

    Les chapelains de saint Léonard

    Jean Charil, sieur de la Meillerais, était chapelain de Saint-léonard en 1599.

    Macé Letessier, en 1605

    Léonard Guillotays, en 1615. Il nomme une cloche au Pertre avec Nicole Renault, femme de maître Julien Barbot, sieur des Halliers, procureur fiscal du Pertre.

    Julien Préheu, vicaire au Pertre en 1609 fut pendant plus de 20 ans chapelain de Saint-Léonard.

    Claude Charil, chapelain des Drubles et de Saint-Léonard vers 1665.

    La propriété de la Chapelle de Saint-Léonard

    La chapelle Saint Léonard n´a jamais appartenu à la paroisse du Pertre, ni au diocèse de Rennes. Avant la Révolution elle relevait du seigneur de la Marche, des sires d´Epinay. En 1810, elle fut vendue par la famille de Boisjourdan à M. Thomas de la Plesse.

Références documentaires

Bibliographie
  • CHAPELLE, Léon. La Chapelle de Saint Léonard, bulletin paroissial, mai 1922, juin 1922, juillet 1922.