Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Julien, Lannilien (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29005065 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue de situation
    Vue de situation
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • croix de chemin
    • fontaine

Œuvres contenues

VocablesSaint-Julien
Parties constituantes non étudiéescroix de chemin, fontaine
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
AdresseCommune : Camaret-sur-Mer
Lieu-dit : nord Lannilien
Cadastre : 1830 (2e section de Saint-Julien) 518 ; 2001 BS 0010, 0011

Cette chapelle, dépendant à l'origine de la paroisse de Crozon, est construite en 1666 comme l'indique la date gravée sur la face sud du clocher. Elle est accompagnée des noms des auteurs de la construction : Tanguy le curé, Mathurin le fabricien et Disarbo le recteur. Pendant la période révolutionnaire, elle reste ouverte et sert de lieu de culte pour les prêtres réfractaires jusqu'au 6 février 1792, puis est dégradée en corps de garde et dépourvue de sa cloche en 1793. La chapelle n'est rouverte qu'en 1805. Le plan cadastral de 1831 indique une petite fontaine au sud-ouest, encore en place. La fenêtre sud du chœur, remaniée, comporte des éléments remployés dont une fleur de lys en guise de couronnement du gâble. A une époque indéterminée, la baie géminée du chevet est comblée. En 1868 et 1897, les biens de la chapelle sont vendus. En 1909, elle est rattachée à la paroisse de Camaret-sur-Mer. En 1968, elle est en partie restaurée (clocheton, charpente et toiture). Les décors des sablières ont été réalisés à l'occasion d'un film tourné vers 1975.

Période(s)Principale : 3e quart 17e siècle
Dates1666, porte la date
Auteur(s)Auteur : Tanguy commanditaire attribution par travaux historiques
Auteur : Mathurin commandiatire attribution par travaux historiques
Auteur : Disarbo commanditaire attribution par travaux historiques

Chapelle de plan rectangulaire avec chœur à chevet plat. Nef de type obscure, percée de deux portes, une à l'ouest, en plein cintre chanfreiné et une au sud. Sur la face sud du clocher on peut lire : TAN CUR: MATHVRI F. S ARBO R : DI. 1666. La charpente est moderne. Le chœur est éclairé par une baie en arc brisé sur le mur méridional.

Mursgranite
grès
kersantite
schiste (?)
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan allongé
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
pignon découvert
États conservationsrestauré, bon état
Techniquessculpture

Précision représentations

Couronnement de la fenêtre sud : fleur de lys.

Bien que le mobilier d'origine ait disparu la chapelle conserve un Christ en croix de bois datant du 17e siècle.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20112905882NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 25.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. Série 3 P 25. Tableau d´assemblage et cadastre parcellaire, 1831.

Bibliographie
  • ABGRALL, Jean-Marie, PEYRON, Paul. Notices sur les paroisses du diocèse de Quimper et de Léon. Quimper, 1908, vol. 2, p. 3-15.

    p. 473
  • BUREL, Marcel, Camaret-sur-Mer : promenade dans le passé, Bannalec : Imprimerie régionale, 1984.

    p. 99
  • LOZAC'HMEUR Pierre. Camaret, son histoire, ses monuments religieux. Brest : ICA (paroisse et recteur de Camaret), 1989.

    p. 5
  • Le Patrimoine des Communes, le Finistère. Charenton-le-Pont : Flohic Editions, 1998 (Collection Le Patrimoine des Communes de France), vol. 1.

    p. 314