Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Jean-Baptiste (Ruffiac)

Dossier IA00010073 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Parties constituantes non étudiées croix monumentale
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Communes riveraines du canal de Nantes à Brest - Malestroit
Adresse Commune : Ruffiac
Lieu-dit : Saint-Jean des Bois

Chapelle 1ère moitié 18e siècle ; la croix porte la date 1701 et une inscription.

(J. -P. Ducouret).

La chapelle, construite au début du 17e siècle, pourrait faire suite à un édifice bâti avant le 15e siècle et qui a disparu ; elle fut restaurée au début du 18e siècle, comme l'indique la date portée par la croix de l'enclos. Sur l'entrait central, les armoiries de la famille fondatrice de la chapelle, les Couldebouc - propriétaire des Greffins à partir de 1427 - et la date 1617 ; cette date, à une place inhabituelle, dans le champ du blason, a été gravée par la suite. Au-dessus de la verrière, armoiries des Bernard - successeurs des Couldebouc aux Greffins en 1575 -, avec leur devise et la date 1600. Le lambris a été refait une première fois en 1874. La chapelle a été entièrement restaurée récemment. Sur la croix, inscription gravée sur la face principale : VOYEZ ET REGARDEZ LA CROIX AVEC DOULEUR DE VOS PECHEZ ; sur l'autre face, date : 1701.

(M. -D. Menant)

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Secondaire : 1er quart 18e siècle
Dates 1600, porte la date
1701, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Couldebouc,
Couldebouc

Famille Couldebouc, seigneur des Greffins.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par source

Petite chapelle, de plan rectangulaire à un vaisseau et chevet plat, construite en moellons de schiste. Le mur est est percé d'une baie ; le mur ouest, percé d'une porte en plein cintre, est couronné d´un clocheton carré en maçonnerie qui supporte une petite flèche de charpente. A l'intérieur, le sol est dallé. Sur l'entrait central, armoiries parlantes de la famille Couldebouc : d'argent à une tête de bouc de sable et date : 1617 sur le cou du bouc. Au-dessus de la verrière, armoiries de la famille Bernard : d'or à trois têtes de Maure de sable, tortillées d'argent ; autour des armoiries, inscription gravée : VITAM / INPENDERE / VERO et date en relief : 1600. Croix palis monolithe, pattée, sur socle et soubassement de maçonnerie ; fût à large empattement à volutes. Décor sur la croisée de la face principale : IHS. À côté de la chapelle pousse un if commun : hauteur 13 mètres, circonférence : 4, 70 mètres ; il est recensé dans la base des Arbres remarquables de Bretagne (http://www.mce-info.org/arbres-remarquables/liste_arbres.php).

(M. -D. Menant)

Murs schiste moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Typologies croix palis, monolithe, pattée, sur socle et soubassement, à empattement
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Ruffiac. Cadastre napoléonien, section I3 des Cochardais. Levée par M. Graff, géomètre du cadastre, 1829, échelle 1:2500 e.

    Archives départementales du Morbihan : 3 P 244/14