Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Fiacre (Ploubezre)

Dossier IA22132132 réalisé en 2014

La chapelle de Runfao (Runfau) est dédiée à saint Fiacre. Patron des jardiniers, les attributs de saint Fiacre sont la bêche et le missel. A quelque distance au sud de la chapelle se trouve une fontaine de dévotion comprenant bassin et pédiluve. Saint Fiacre était invoqué contre les furoncles, les abcès et la dysenterie.

L'ancien château fort de Runfao est signalé comme démantelé en 1500. Le fief de Runfao, en qualité de châtellenie, a appartenu aux familles suivantes : de Coëtmen (La terre de Tonquédec comprenait le fief de Tonquédec (motte féodale et château fort) et la châtellenie de Runfao) ; de Dinan (par mariage) ; de Laval (par mariage de Françoise de Dinan et de Guy XIV de Laval le 3 octobre 1450) ; de Montespédon (par héritage collatéral) ; de Scépeaux (par héritage collatéral) ; de Gondy (par mariage, vers 1620 et de Boiséon (Bois-Eon).

La chapelle est datable de la première moitié du 16e siècle. Elle comprend une grande nef rectangulaire avec au nord des bas-cotés à cinq travées. Son plan asymétrique en fait sa particularité. Au nord se dresse un bâtiment - probablement à usage de sacristie et secrétairerie, daté par millésime de 1564. Le clocher semble remployer des éléments anciens (15e siècle : ?) de style gothique. Dans l'escalier en vis menant au clocher, une porte donne accès à une tribune aujourd'hui disparue. Au sud du chœur se dresse une chapelle latérale datable du 16e siècle. En raison de la poussée vers l'est du mur du chevet, plusieurs contreforts ont été érigés.

Dans la deuxième moitié du 18e siècle, le mur sud de la chapelle a été reconstruit comme en témoigne une inscription : "1775 : FAIT FAIRE PAR LE GOUVERNEUR GABRIEL LE LAN". Plusieurs armoiries ont été martelées lors de la Révolution française rendant leur identification impossible.

Un mur bahut et deux échaliers ferment les accès aux portes sud et ouest de la chapelle latérale ; la croix date du 19e siècle voire de la première moitié du 20e siècle.

En 1879, le conseil municipal de Ploubezre accepte la vente de la chapelle de Runfao – décrite en mauvais état, pour la somme de 6 000 francs à Charles Huon de Penanster. Redevenue privée, la chapelle Saint-Fiacre devient la chapelle funéraire de la famille Huon de Penanster. Elle a fait l'objet d'une restauration importante. De nouveaux vitraux ont été créés en 1898 par le maître verrier Léon Avenet à Paris (l'un d'entre eux représente la façade nord du château de Kergrist ; un autre le portait et les armoiries de Charles Huon de Penanster ou encore la légende de saint Fiacre mort en 670...). Charles Huon de Penanster (né en 1832), député maire de Lannion et sénateur y repose depuis 1901 tout comme Claude-Marie-René Guezno de Penanster, dit La Brousse (1775-1840) connu comme chef de la Chouannerie dans le nord du Morbihan.

Le mobilier de la chapelle mérite une certaine attention, on compte ainsi notamment :

- une clôture en bois isolant la chapelle funéraire des châtelains de Kergrist (16e siècle – agrandi vers 1687-1690 ; restaurée au 19e siècle) ;

- des sablières et engoulants sculptés ;

- une statue en pierre de kersanton polychrome de saint Jacques (datable du 15e siècle ou du début du 16e siècle; 1,37 m) ;

- une statue en pierre de kersanton polychrome de saint Jean Baptiste en peau de bête de mouton (datable du 15e siècle ou du début du 16e siècle) ou saint Jean aux pieds de porcs (?) (1,15 m) ;

- une statue en bois de saint Fiacre (1,17 m) ;

- une statue en bois d'évêque, saint-Laurent : ? avec crosse épiscopale et mitre (1,15 m)

- une Pietà ou Vierge de Pitié en kersanton (provenant d'une croix : ? ; 0,5 m) ;

- un maître-autel ;

- un autel secondaire en pierre de taille de granite ;

- un catafalque ou estrade funéraire de l'église paroissiale (réalisé en 1827 par François Le Mignot, menuisier à Ploubezre);

- un Christ en robe longue (2,40 m ; 17e siècle : ? ; conservé au château de Kergrist)

- une bannière dédiée à saint Fiacre (conservée au château de Kergrist) ;

Sur la cloche, on peut lire l'inscription suivante : "DON DE Mr HUON DE PENANSTER / ET DE DAME CLAIRE LEONIE LE ROUX / CHATEAU DE KERGRIST EN PLOUBEZRE".

Propriété privée de la famille Huon de Penanster, la chapelle de Runfao a été inscrite au titre des Monuments historiques le 19 juin 1926.

Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Lannion
Adresse Commune : Ploubezre
Lieu-dit : Runfao, Adresse : ,
Cadastre : C 306
Période(s) Principale : 15e siècle, 16e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Dates 1567, porte la date
1775, porte la date
Statut de la propriété propriété privée
Protections inscrit MH, 1926/06/19
Précisions sur la protection

Façade (cad. C 306) : inscription par arrêté du 19 juin 1926.

Annexes

  • La chapelle Saint-Fiacre par René Couffon (Répertoire des Églises et Chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, 1940)

    "Édifice de plan rectangulaire avec bas côté nord de cinq travées ; au sud du chœur, chapelle privative servant de chapelle funéraire aux châtelains de Kergrist ; au bas de la chapelle et au nord bâtiment accolé portant la date de 1564. L'édifice date en majeure partie de la première moitié du 16e siècle. Une portion de la longère sud a été refaite au 18e siècle ainsi que l'indique l'inscription : "1775 : FAIT FAIRE PAR LE GOUVERNEUR GABRIEL LE LAN".

    Mobilier : clôture en bois du 16e siècle (classée) ; Christ en robe longue du 17e siècle ; statue de saint Jacques du 16e siècle ; peintures du lambris représentant la légende de saint Fiacre".

Liens web