Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Antoine (Pommerit-Jaudy fusionnée en La Roche-Jaudy en 2019)

Dossier IA22132297 réalisé en 2014

La chapelle Saint-Antoine forme un ensemble complet et cohérent avec la croix et la fontaine de dévotion qui lui sont liées. Le mobilier intérieur créé pour la chapelle ajoutent à l'intérêt de l'édifice. Le tableau de retable, les statues en bois polychrome et les textes peints sur les murs évoquent la vie de saint Antoine et de saint Paul.

VocablesSaint-Antoine
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Roche-Derrien (La)
AdresseCommune : Roche-Jaudy (La)
Lieu-dit : Pommerit-Jaudy près de Graglan
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Pommerit-Jaudy

La chapelle Saint-Antoine est édifiée au 17e siècle, à l'ouest du bourg, comme en témoigne la porte ouest en plein cintre chanfreinée et le clocheton à l'aplomb du pignon. Dans la seconde moitié du 18e siècle, la chapelle est agrandie vers l'est avec la construction d'un nouveau choeur à trois pans. Créé pour ce nouveau chevet, le retable en bois polychrome constitue le décor du sanctuaire, éclairé par les deux baies latérales du choeur. Sa composition est très simple, à la mesure de l'édifice : deux niches à statues encadrent un tableau naïf couronné d'un entablement réduit à sa plus simple expression. En écho au sujet du tableau daté 1788, la rencontre de saint Antoine et saint Paul, les statues du 17e siècle des deux saints ont trouvé leur place dans ce décor. Au début du 19e siècle, de nouvelles baies sont percées sur les façades nord et sud. Elles sont contemporaines de la croix érigée en 1816 par Jean Le Fichant, trésorier (gouverneur) de la chapelle Saint-Antoine comme en témoigne l'inscription sculptée sur le socle : "FAIT FAIRE PAR IEAN LE FICHANT MAGDELAINE MINGUY SON EPOUSE GOUVERNEUR DE ST ANTHOINE EN POMMERIT LAN 1816". Le couple Le Fichant fait partie des notables de la commune, il exploite les terres de Kersaliou dont il est locataire.

Située à deux cent mètres environ au sud, à Graglan, la fontaine de dévotion semble dater de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1816, porte la date

Petite chapelle sans décor construite en moellon de schiste avec encadrements de baies en granite. Le plan est allongé, à nef unique, avec un chevet à trois pans éclairé par deux baies latérales en plein cintre. Le clocheton est à l'aplomb du pignon ouest. Les murs sont blanchis à la chaux, le sol est couvert de dalles de schiste ardoisier, le lambris de couvrement est moderne.

Une croix est érigée sur le placître de la chapelle, sa composition est inspiré de modèles plus anciens à socle cubique et croisillon séparé du fût chanfreiné par un noeud-boule. La fontaine de dévotion est aménagée dans un talus au bord de la route, au sud de la chapelle, au lieu-dit Graglan.

Mursschiste moellon
Toitardoise
Couverturestoit à longs pans croupe polygonale
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Fonds du cadastre ancien. Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Pommerit-Jaudy, 1835

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : série 3 P 247
Bibliographie
  • PRIZIAC, Michel. Pommerit-Jaudy. Histoire et toponymie. Kidour Editions, 2012

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.