Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle funéraire, chapelle de cimetière Saint-Michel de l'Espérance, avenue Gros-Malhon (Rennes)

Dossier IA35019851 inclus dans Avenue du Cimetière, actuellement avenue Gros-Malhon (Rennes) réalisé en 1992

Fiche

Á rapprocher de

Dénominationschapelle funéraire
Aire d'étude et cantonRennes ville - Rennes ville
AdresseCommune : Rennes
Adresse : avenue
Gros-Malhon
Cadastre : 1980 AR 50

Selon Guillotin de Corson, une chapelle est attestée dans le cimetière, en 1803. Les procès-verbaux du Conseil Supérieur des Bâtiments Civils indiquent que le projet de construction d'une chapelle funéraire, examiné le 29 novembre 1828, présente une élévation sur soubassement précédée d'un porche ouvert formant hémicycle, composé de 4 colonnes. Deux grands escaliers en rampe conduisent à un palier unique dont la largeur est celle de l'entrecolonnement central. La commission indique que la composition est "simple et bien entendue", que les élévations présentent "un style caractéristique", "remarquable" et "satisfaisant sous le rapport de l'art". Elle émet un avis favorable, considérant que le projet "remplit toutes des données" d'un programme difficile et témoigne du goût de l'artiste et d'une "connaissance parfaite de son art". Elle demandera cependant de diminuer la hauteur du soubassement et d'élever la chapelle sur plusieurs gradins. La chapelle est construite en 1829, sur les plans de l' architecte de la ville de Rennes, Charles Millardet (date et attribution par travaux historiques). Le rez-de-chaussée devait recevoir les cendres des hommes illustres de la cité, sur les 8 caveaux prévus à cet effet ; 2 seulement sont occupés, l' un par le lieutenant général de Bigarre, mort en 1838 et l' autre par le général de brigade J. Charles Péchot, mort en 1871. Au premier étage, un autel ouvert servait à la célébration de la messe des défunts. La statue de l' Espérance, qui a remplacé la statue initiale de saint Michel, ainsi que le décor extérieur de la corniche, seraient du sculpteur rennais Barré.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1828, daté par source
Auteur(s)Auteur : Millardet Charles architecte communal attribution par travaux historiques
Personnalité : Ville de Rennes commanditaire attribution par source

Edifice de plan circulaire ; voûte d'arêtes ; coupole sans trompe.

Murstufeau
granite
brique
pierre de taille
appareil mixte
Toitmétal en couverture
Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents d'archives
  • GOURLIER. Choix d'édifices publics projetés et construits en France depuis le commencement du XIXe siècle. Paris : Louis Colas, 1825-1850.

    tome 2, non paginé
  • A. N. Procès-verbaux du Conseil Supérieur des Bâtiments Civils.

    Séance du 29 novembre 1828
Documents figurés
  • Plans des niveaux. Elévation côté entrée. Coupe et élévation côté cimetière de la chapelle in GOURLIER. Choix d'édifices publics projetés et construits en France depuis le commencement du XIXe siècle. Paris : Louis Colas, 1825-1850.

    tome 2, non paginé
Bibliographie
  • VEILLARD, Jean-Yves. Rennes au 19e siècle, architectes, urbanisme et architecture. Rennes : éditions du Thabor, 1978.

    p. 221-225
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    p. 206
  • GUILLOTIN DE CORSON, Abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes.

    tome V, p. 622