Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle frairienne Saint-Joseph, Chenillé (Saint-Léger-des-Prés)

Dossier IA35013968 inclus dans Écart, Chenillé (Saint-Léger-des-Prés) réalisé en 1994

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Combourg
AdresseCommune : Saint-Léger-des-Prés
Lieu-dit : Chenillé
Cadastre : 1982 B2 351, 352
L'origine de la chapelle Saint-Joseph de Chenillé, autrefois dédiée à Saint-Yves, semble liée à un pélerinage dont les processions solennelles signalées par Marteville au milieu du XIXe siècle sont peut être des souvenirs. Ce qui est certain, c'est que ce petit sanctuaire fut bâti en ex-voto par des particuliers comme le prouve l'inscription gravée sur le linteau de la porte sud en 1602 (non lue). En 1817, lors du renouveau religieux qui suit la Révolution française, les autorités de Saint-Léger demandent sa conservation au titre de chapelle de secours, initiative qui à probablement sauvé l'édifice.
Période(s)Principale : 1er quart 17e siècle
Dates1602, porte la date
Mursgranite
moellon
Toitardoise
États conservationsremanié

Références documentaires

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vo.

    t. 3 p. 477
  • GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, 6 vol.

    p.