Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calice

Dossier IM35021408 réalisé en 2003

Fiche

Dossiers de synthèse

Ce calice, d´un modèle parfaitement classique, le plus répandu au cours du 17e siècle, est par ailleurs un exemple fort curieux de pièce parfaitement homogène, portant les poinçons de deux orfèvres contemporains différents. Sous le pied, le poinçon de l´orfèvre rennais Richard Le Tailleur, est associé à celui de l´orfèvre morlaisien Jean Oriot sieur du Runiou. Les quelques pièces connues qui portent le poinçon de cet orfèvre au profil atypique, portent toutes celles d´un autre orfèvre. Le fait est attesté sur un ciboire conservé à Esquibien (Finistère), où le poinçon d´Oriot du Runiou voisine avec celui l´orfèvre de Saint-Pol-de-Léon Richard Daniel. La proximité des deux centres de production a permis d´envisager une collaboration entre les deux maîtres. Il en va autrement de la présente pièce, sur laquelle, l´orfèvre morlaisien se trouve associé au rennais Richard Le Tailleur, comme sur un calice de Cardroc (Ille-et-Vilaine). Sur d´autres pièces d´orfèvrerie conservées en Bretagne, le poinçon de Runiou-Oriot est associé à celui d´orfèvres parisiens, comme Pierre Le Doux ou Gabriel Desormeaux. Il faut noter que dans tous ces cas, les deux poinçons de maîtres figurent seuls sur l´objet, sans poinçon de marque, ni de communauté. Cette pratique pour le moins étrange, à ce jour sans véritable explication, est sans doute à mettre en rapport avec la qualité particulière de l´orfèvre morlaisien Oriot du Runiou. Ce personnage dont le patronyme associé à celui d´une terre reflète l´appartenance au milieu des nobles marchands de Morlaix et dont l´épouse est issue de la noblesse du Léon, est lui-même qualifié d´écuyer, conseiller et secrétaire du roi, et acquéreur en 1658 de la seigneurie de Kergoët en Guiclan pour laquelle il défend ses prééminences. Une de ses filles épouse en 1665 François Fouquet de Bouchefolière, président au Parlement de Bretagne. Il est certain que tous ces faits qui confirment l´appartenance de Runiou-Oriot au milieu très particulier de la noblesse marchande morlaisienne conservant sa qualité tout en pratiquant un métier en font probablement davantage un marchand qu´un orfèvre fabricant. Le fait que des orfèvres rennais tels Richard Le Tailleur ou Nicolas Boullemer lui soient associés sur quelques objets est peut-être à rapprocher d´une exemption du droit de marque que l´orfèvre de Morlaix aurait pu faire valoir en sa qualité de noble. Le calice de Saint-Coulomb, qui porte les mêmes poinçons que celui de Cardroc, dans les deux cas, apposés tête-bêche, est rigoureusement identique à ce dernier avec même estampage du pied, même galon, et mêmes têtes d´angelots surmontées d´une crête sur le noeud. Ce constat permet d´avancer l´hypothèse que les deux objets, réellement fabriqués par l´orfèvre rennais Richard Le Tailleur, sont passés avant la vente dans la boutique de Runiou-Oriot, sans doute afin d´échapper à l´obligation du contrôle.

Dénominations calice
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Cancale
Adresse Commune : Saint-Coulomb

Ce calice du 3è quart du 17è siècle porte les poinçons de Jean Oriot sieur du Runiou (1611 ? -1673), orfèvre de Morlaix, et de Richard Le Tailleur, orfèvre de Rennes (? -1668) ; il date du 3e quart du 17e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Auteur(s) Auteur : Le Tailleur Richard, orfèvre
Auteur : Oriot Jean, dit(e) Sieur du Runiou,
Jean Oriot , dit(e) Sieur du Runiou
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, estampage, doré
Précision dimensions

h = 24 ; d = 14,5

Inscriptions & marques poinçon de maître
Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied) : initiales R L T, couronnées, une grande hermine en pointe, maître Richard Le Tailleur ; initiales R et O séparées par une fleur de lys couronnée, une hermine accostée de deux grains de remède en pointe, maître Jean Oriot sieur du Runiou.

Précision état de conservation

Tige ressoudée sous le noeud.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler