Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calice

Dossier IM22005032 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Il est intéressant de comparer ce calice à celui fabriqué, sensiblement à la même époque à Saint-Malo par Hugues I Lossieux pour la paroisse de Saint-Juvat. Le pied uni à galon estampé, le noeud ovoïde avec ses bagues elles-mêmes estampées d´un décor d´oves et de dards appartiennent bien à la première moitié du XVIIe siècle. Par rapport à l´exemple de Saint Juvat, le décor du noeud dont les angelots sont coiffés de palmettes et pourvus de petits « bavoirs » dentelés, les chutes de fruits tenues par des rubans, le tout sur un fond mati en rangs alignés, l´estampage du pied à masques encadrés par des oiseaux « contournés », sont encore très marqués par le répertoire bellifontain et incitent à voir dans cette oeuvre une production antérieure aux années 1640. Le style de l´orfèvre auteur du présent calice est plus savant que celui de Saint Juvat et l´emploi de la fonte pour les têtes d´angelots au lieu du repoussé-ciselé confirme cette différence qui font de cette oeuvre un modèle de référence pour le genre antérieur à l´introduction de l´iconographie sur le pied et l´emploi des fausses-coupes. L´exemple du calice anonyme, conservé dans la paroisse de Bourg-Blanc dans le Finistère et précisément daté par inscription de 1630, montre avec ceux de Saint-Malo et de Nantes la rapidité de l´adoption par les orfèvres bretons, des nouveaux modèles à pied circulaire au cours de la première moitié du XVIIe siècle.

Dénominations calice
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Ploubalay
Adresse Commune : Pleslin-Trigavou
Emplacement dans l'édifice sacristie

Calice réalisé vraisemblablement vers 1630 par un orfèvre malouin au poinçon I. F.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Saint-Malo
Auteur(s) Auteur : I. F., orfèvre

Pied estampé d'une frise d'oiseaux et de têtes d'angelots associés à des rinceaux, coupe unie.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé, estampage, doré
Précision dimensions

h = 25 ; d = 15,5. Diamètre du pied. Dimension de la coupe : d = 9,5.

Iconographies oiseau
ange
rinceaux
Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de communauté
Précision inscriptions

Poinçons (sur le dessu du pied) : initiales I et F séparées par une hermine, deux grains de remède en dessous, un quintefeuille en pointe, maître non identifié ; communauté de Saint-malo, vers 1630 : un bateau au-dessus de la lettre P.

Très belle pièce de Saint-Malo à comparer avec le calice de Saint-juvat dû à Hugues I Lossieux. Poinçons apposés sur le dessus du pied.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1984/06/08