Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice (Saint-Marc-sur-Couesnon fusionnée en Rives-du-Couesnon en 2019)

Dossier IM35021361 réalisé en 2006

Fiche

Avec son large pied à huit lobes en accolade, sa tige richement ornée, le calice de Saint-Marc-sur-Couesnon s´affirme comme l´oeuvre d´un maître à l´art consommé. Les arcatures dont les fonds sont repercés dans la tradition des orbevoies du XVe siècle, contribuent à éviter malgré l´important volume de la tige tout effet de lourdeur. Les feuillages découpés et repoussés appliqués sur le sommet du pied et la base de la coupe, la largeur de la coupe elle-même dont la hauteur est réduite et le profil peu évasé, caractérisent une production de la première moitié du XVIe siècle. Sur le noeud apparaît de façon discrète un décor de rayons, largement employé sur le pied et la coupe des calices exécutées vers le milieu et la deuxième moitié du siècle. Les boutons sont rehaussés d´émaux bleus rouges et verts alternés, en basse taille dont la couleur est mise en valeur par la dorure de la pièce. Sur un des lobes du pied est gravé un écu au lion hissant couronné qui correspond aux armes de la famille Le Prévost, seigneurs de Saint-Marc entre le XIVe et le XVIIe siècle. L´emploi de la gravure au tremblé pour le champ des armoiries, antérieur à la représentation conventionnelle adoptée à partir du XVIIe siècle, est conforme à l'époque de l´objet. L'église paroissiale, en partie reconstruite en 1517 par la même famille Le Prévost, conserve une pierre tombale ornée d´un calice et armoriée d´un lion qui serait celle de Georges le Prévost, recteur de Saint-Marc, décédé en 1557. Il est fort probable qu´il s´agit du commanditaire de cette belle oeuvre. Le poinçon d´orfèvre, aux initiales I et P séparées par une hermine, n´est malheureusement pas identifié et l´objet ne porte pas de poinçon de communauté. Le calice de Ploubalay, porte également le poinçon d´un orfèvre de Saint-Malo aux initiales I P qui toutefois est sensiblement différent. Le cartouche en est simplement rectangulaire et les initiales séparées par deux points au lieu comme ici de l´être par une hermine. Il faut y voir très probablement l´oeuvre d´un orfèvre haut breton de premier plan, sans doute à rattacher à la communauté de Rennes qui en ce début du XVIe siècle comprend plusieurs praticiens de grand talent.

Dénominationscalice
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Saint-Aubin-du-Cormier
AdresseCommune : Rives-du-Couesnon
Lieu-dit : Saint-Marc-sur-Couesnon
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Saint-Marc-sur-Couesnon

Calice réalisé durant la 1ère moitié du 16è siècle par un orfèvre probablement de haute-Bretagne, aux initiales I et P, pour un membre de la famille Le Prévost, seigneur de Saint Marc-sur-Couesnon. Il s'agit probablement de Georges Le Prévost, recteur de Saint-Marc, qui décède en 1557. Noeud à flammes et rayons avec boutons rehaussés d'émaux translucides.

Période(s)Principale : 1ère moitié 16e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne
Auteur(s)Auteur : I P orfèvre

Pied à huit lobes en accolade. Base de la tige avec arcatures gothiques abritant des figurines d'apôtres. Noeud à flammes et rayons.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, doré, ciselé au mat, découpé, gravé, estampage, fondu, émail champlevé, filigrané
Précision dimensions

h = 22,3 ; d = 17,3 ; d = 16,4. Calice H. 22,3 cm ; D. coupe 17,3 cm ; D. patène 16,4 cm.

IconographiesApôtre
armoiries
Précision représentations

Apôtres dans les arcatures à la base de la tige ; armoiries gravées sur un des lobes du pied : un lion hissant, famille Le Prévost. Orfèvre non identifié. Armoiries (gravées sur le dessus du pied) : de gueules au lion léopardé d'argent, armé lampassé et couronné d'or, famille Le Prévost de Saint-Marc.

Inscriptions & marquespoinçon de maître
armoiries
Précision inscriptions

Poinçon (sur un des lobes du pied) : initiales I et P séparées par une hermine dans un cartouche rectangulaire découpé en accolade, maître orfèvre non identifié.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1901/06/17

Références documentaires

Bibliographie
  • Brune Joseph-Marie (?). Résumé du cours d'archéologie professé au Grand Séminaire de Rennes. 1846. Atlas, pl. XXII.

  • GUILLOTIN DE CORSON. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886, t. VI.

    p. 165-166