Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calice, patène

Dossier IM35021360 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Il convient de rapprocher ce calice de celui de La Méaugon réalisé à la même époque par Pierre de Saint Verguet. La même forme générale, les mêmes godrons rapportés et appliqués s´y retrouvent ainsi que les mêmes bagues à joncs reliés par des rubans croisés. La principale différence entre les deux pièces consiste dans le traitement de la bordure du pied qui est sur cet objet encore estampée de feuillages, dans la tradition des oeuvres du XVIIe siècle. La patène, complètement unie, porte trois poinçons. L´un est celui de Hugues II Lossieux, en activité à Saint-Malo autour de 1725, l´autre le poinçon de communauté de Saint-Malo, parfaitement identifiable avec son grand navire aux voiles abaissées surmontant la lettre-date H, le troisième poinçon enfin qui est celui de la marque de Saint-Malo, une lettre M encadrée de volutes. Contre toute attente, ces poinçons d´Ancien Régime n´apparaissent pas sous le pied du calice qui présente au contraire, et plus précisément sous la bâte du pied, deux poinçons en vigueur entre 1798 et 1819, l´un de garantie et l´autre de contrôle des vieux ouvrages. Par contre, les traces de trois poinçons du XVIIIe siècle se retrouvent sur la coupe du calice. Confrontés aux poinçons de la patène, ces fragments leur apparaissent parfaitement superposables. Calice et patène ont donc bien été réalisés en même temps par le même orfèvre. Ces observations jointes au style et à la mise en oeuvre du calice permettent avec certitude d´en restituer la paternité à Hugues Lossieux. Ainsi ce beau calice de la première moitié du XVIIIe siècle, sans doute réalisé pour un dignitaire du chapitre de la cathédrale de Saint-Malo, auquel fait référence un monogramme gravé sous le pied, surmonté d´une couronne comtale volontairement effacée, fait partie des rares pièces ayant échappé aux fontes de la Révolution. Sa reconversion dès le tout début du XIXe siècle pour le service de la nouvelle paroisse issue du Concordat, comme l´indique une inscription également gravée sous le pied, explique les deux poinçons de garantie et surtout de marque des vieux ouvrages insculpés sous la bâte du pied.

Dénominations calice, patène
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne
Adresse Commune : Saint-Malo
Emplacement dans l'édifice musée de Saint-Malo

Calice et patène réalisés vers 1730 par l'orfèvre malouin Hugues II Lossieux probablement pour un dignitaire du chapitre de la cathédrale. Ils ont été réaffectés au tout début du 19e siècle comme l'indique l'inscription gravée sous le pied : paroisse de Saint-Malo.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Bretagne, 35, Saint-Malo
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Saint-Malo
Auteur(s) Auteur : Lossieux Hugues II, orfèvre

Pied à bordure ornée de feuiilages estampés, bagues à joncs et rubans croisés, dessus de la cloche du pied, noeud et fausse coupe à godrons appliqués.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, repoussé, ciselé, estampage, percé, doré
Précision dimensions

h = 28 ; d = 16

Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de communauté
poinçon
inscription concernant le commanditaire
garantie départements 1798-1809
poinçon de hasard départements 1798-1809
Précision inscriptions

Poinçons (sur la patène et trace des mêmes poinçons sur la coupe du calice) : initiales H et L séparées par une hermine, une fleur de lys couronnée et deux grains de remède au dessus : Hugues II Lossieux. Poinçon de communauté : navire de Saint-Malo surmontant la lettre H ; poinçon de marque : lettre M encadrée de volutes. Autres poinçons sous la bâte du pied : poinçon de garantie départements 1798-1809, poinçon de controle des vieux ouvrages 1798-1819. Monogramme initiales E P R entrelacées et gravées sous le pied, surmontées d'une couronne comtale effacée ; autre inscription gravée sous le pied : PAROISSE DE SAINT-MALO.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public communal
Intérêt de l'œuvre À signaler