Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Calice, patène

Dossier IM56006340 réalisé en 1992

Fiche

Dossiers de synthèse

D´une réalisation légèrement postérieure à la belle croix de procession, le présent calice, comme l´indique l´inscription gravée au tremblé sous son pied a été commandé sans doute dans les toutes premières années du XVIe siècle pour la chapelle de Saint Gobrien à Saint Servant sur Oust.

Le pied à huit lobes découpés en accolade, dont le léger ressaut est encore marqué par les arêtes des modèles à pans du XVe siècle, signale une oeuvre exécutée dans les premières décennies du XVIe siècle. Toute l´élégance raffinée du décor du noeud, très sobre, repose sur l'alternance de fleurettes à quatre pétales, gravées avec soin, en creux ou en méplat. Des cordons de filigrane torsadé rehaussent ces mêmes boutons ainsi que le haut du pied et le sommet de la tige au dessus du noeud. Sur la tranche du pied un délicat décor estampé fait alterner des fleurs de marguerites et des feuilles retournées. La patène qui accompagne ce calice est ornée en son centre d´une main bénissante gravée devant une croix, iconographie habituelle des pièces de cette époque.

Le poinçon à l´hermine passante de Rennes ne laisse aucun doute sur le lieu de fabrication de l´objet. Il n´en est pas de même pour le poinçon de maître dont la lecture est sujette à interprétation. Pierre Thomas-Lacroix y avait déjà repéré le poinçon d'un orfèvre R M, non identifié. Ce poinçon aux initiales R et M, pourrait être celui de l´orfèvre Rolland Martin qui émarge à plusieurs reprises dans les comptes de la ville de Rennes à la fin du XVe siècle et au début du XVIe. Autre détail curieux à remarquer, le motif de quatre-feuilles gravé en méplat sur les boutons du noeud est semblable à celui qui accompagne dans les actes la signature de cet orfèvre.

Dénominations calice, patène
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Josselin
Adresse Commune : Saint-Servant-sur-Oust

Calice du 1er quart du 16e siècle réalisé par un orfèvre rennais dont le poinçon aux initiales R M est probablement celui de Rolland Martin, plusieurs fois cité à cette époque dans les comptes des miseurs de la ville de Rennes.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Bretagne, 56, Saint-Servant, église dite chapelle Saint-Gobrien
Lieu d'exécution Édifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Auteur(s) Auteur : Rolland Martin, orfèvre

Pied à huit lobes en accolade avec léger ressaut. Noeud à huit boutons gravés rehaussés démaux translucides.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, polylobé
Matériaux argent, repoussé, ciselé, estampage, gravé, doré, émail champlevé
Précision dimensions

h = 21,5 ; d = 17,5 ; pds = 450

Iconographies fleurs
Précision représentations

Fleurs gravées sur les boutons du noeud ; patène ornée d'une main, bénissant, dans un nimbe crucifère.

Inscriptions & marques inscription concernant le titre
poinçon de maître
poinçon de communauté
Précision inscriptions

Inscription : SANCT GOBRIEN (sous le pied) ; poinçon de maître : R M ; poinçon de communauté : hermine passante, lettre r au dessus : Rennes, début XVIe siècle.

Très belle pièce du début du XVIe siècle, portant poinçon de maître et de communauté.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1912/07/12