Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice (orfèvre : Poussièlgue Rusand, Placide)

Dossier IM22008085 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationscalice
Aire d'étude et cantonDinan
AdresseCommune : Dinan

On retrouve ce calice au catalogue de la Maison Poussielgue-Rusand de l’année 1893. Placide Poussielgue-Rusand est alors décédé mais son fils Maurice continue à produire les modèles de son père. Le prix de vente du calice est alors de 875 francs.

Période(s)Principale : 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Poussièlgue Rusand Placide
Placide Poussièlgue Rusand (1824 - 1889
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre signature

De forme néogothique, ce calice comprend un pied octolobé et une tige à section octogonale. Le pied et le nœud portent huit médaillons émaillés dans les tons bleu et rouge. Quatre sont ornés de motifs géométriques et quatre autres d’une scène. Le haut du pied montant vers la tige est orné de feuilles de chênes et de cabochons de grenats et cristal de roche. La coupe est couverte d’une fausse-coupe divisée en huit arcatures ornées d’un médaillon rond, quatre portant un motif géométrique et quatre un personnage en buste. Les médaillons sont émaillés avec des motifs sur fond bleu de roi. Les quatre médaillons du pied présentent : la dernière Cène avec Jésus entouré de Jean et de Pierre, Jésus crucifié entre deux femmes personnifiant l’Église et la Synagogue, la descente de croix et l’incrédulité de saint Thomas. Sur la fausse-coupe, les quatre médaillons figurent les prophètes Ezéchiel, Daniel, Isaïe et Jérémie.

Matériauxargent, repoussé, ciselé, ciselé au mat, gravé, émail
grenat
cristal de roche
Mesuresh : 23.0 cm
d : 10.7 cm (coupe)
d : 16.5 cm (pied)
pds : 824.0 g
Inscriptions & marquespoinçon
inscription
Précision inscriptions

Poinçons (pied, coupe, fausse-coupe) : 1) poinçon de fabricant de Placide Poussielgue-Rusand : dans un losange horizontal, les initiales P, P et R en pointe, une ancre et une croix en sautoir au milieu, un cœur en chef ; 2) poinçon de titre et de garantie Paris et départements, argent 1er titre, en usage à partir de 1838.

Inscriptions (dans les médaillons du pied) : HOC EST CORPUS MEUS /Ceci est mon corps ; DOMINUS MEUS ET DEUS MEUS/mon seigneur et mon dieu.Inscriptions (dans les médaillons de la fausse-coupe) : JEREMIAS / EZCHIEL / DANIEL / ISAIAS.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Trésors dinannais : Dinan et l’orfèvrerie religieuse au XIXème siècle. Dir. Simon Guinebaud.-Dinan : Ville de Dinan, 2016.-175p.

(c) Ville de Dinan - Guinebaud Simon - Bruneau Thibault - Favier Gaël