Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bourg de Tonquédec

Dossier IA22132356 réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

En 1835, le bourg de Tonquédec ne compte qu'une vingtaine de bâtiments établis autour de l’église et de son cimetière. Le bourg est de morphologie "en étoile" : l'habitat s'est développé le long des voies de communication. Deux croix – l’actuelle croix du cimetière datée de 1742 et celle de la rue de la Mairie datée 1839, marquent les deux importants espaces de vie et de passage du bourg notamment celui situé au sud de l'église. A l'est, immédiatement derrière l'église se dresse toujours l'ancien presbytère dont

les parties les plus anciennes remontent au 17e siècle.

Au centre du bourg, se dresse une maison de notable élevée en 1739. L'architecture de cette demeure s'inspire des malouinières du pays de Saint-Malo et du Clos Poulet. Cet édifice remarquable a été inscrit au titre des Monuments historiques en 2007.

Le manoir de Kerhuhon et son colombier (16e siècle) visibles sur le cadastre ancien de 1835 ont laissé place à un logis de type ternaire à cinq travées au 10 rue de la Mairie. Le logis est flanqué à l'ouest d'une remise à deux poteaux.

Le bourg de Tonquédec ne s'est réellement développé qu'à partir de la deuxième moitié du 19e siècle et dans le premier quart du 20e siècle avec l'installation d'activités commerciales et artisanales et la construction de maisons. Le cimetière a été déplacé au nord-ouest du bourg tandis qu'un nouveau presbytère est construit.

Dans la 2e moitié du 20e siècle, la majorité des magasins de commerces ou des débits de boisson ont vu leurs façades modifiées par l'élargissement des ouvertures. Dans le bourg (ou les hameaux), ces édifices - à l'origine très nombreux, ont souvent été transformés depuis en maison. Face à l'église se dresse par exemple un édifice datable de la fin du 19e siècle : à double entrée, il s'agissait probablement du logis d'une profession libérale. Si linteaux en arc segmentaire et bandeau soulignent les ouvertures et l'étage, la façade en moellon a perdu son enduit. Enduits et ravalements des façades peuvent permettre de rééquilibrer les parties commerciales (utilisées ou désaffectées) et résidentielles. Ils permettent de renforcer l'attractivité des commerces et du bourg en améliorant la lisibilité des éléments architecturaux.

Depuis les années 1990, la commune de Tonquédec a été fortement urbanisée au sud-ouest du bourg le long de la Rue Anjela Duval par la création de plusieurs zones pavillonnaires. Des liens de co-visibilité existent entre le bourg - marqué par l'empreinte visuel de son clocher, et ces constructions qui attirent de nouveaux habitants et favorisent le développement de cette commune au riche patrimoine bâti et naturel.

Dénominations bourg
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Adresse Commune : Tonquédec
Lieu-dit : Adresse :
Période(s) Principale : 16e siècle, 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle, 1er quart 21e siècle