Logo ={0} - Retour à l'accueil

Borne dite échélier ou échalier

Dossier IM22005083 réalisé en 2002

Fiche

Dénominationsborne
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Matignon
AdresseCommune : Saint-Cast-le-Guildo
Lieu-dit : Saint-Jaguel

Cette grande pierre plate est disposée normalement sur champ en travers d'un sentier un peu encaissé. Son rôle premier est d'empêcher les troupeaux de passer dans la pâture du voisin car les haies bordant les clos s'arrêtaient obligatoirement à l'aplomb des sentes traversières. Les douaniers au cours de leurs interminables tournées côtières en enjambaient de nombreux. Cette pierre pouvait aussi servir à borner un champ ou un enclos paroissial. Des écheliers, plus élaborés, mieux taillés, ont été conservés aux entrées de quelques enclos paroissiaux, tel celui de la vieille église Saint-Lunaire de Saint-Lormel. Autrefois, comme il était d'usage d'enterrer les morts autour des églises, afin d'éviter que les porcs, jouissant d'une relative liberté, en vinssent à défoncer les tombes fraîches, aux entrées, l'on posait des écheliers.

Période(s)Principale : 18e siècle

Pierre taillée de forme plate et allongée de 90 x 40 cm, en granite enchassée dans le sol, à la verticale, posée en travers de l'ancien chemin douanier, pour barrer un accès éventuel.

Catégoriestaille de pierre
Matériauxgranite
Précision dimensions

l = 90 ; la = 40

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Périodiques
  • DUEDAL, Michel. A propos des échéliés. In : Les amis du vieux Saint-Jacut n° 39. Dinard : Imprimerie Les Mouettes, 2001.

    p. 25