Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Blockhaus (Trégastel)

Dossier IA22007360 réalisé en 2006

Fiche

Dénominations blockhaus
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trégastel

Nous avons repéré un site particulier stratégique, sur le littoral de Trégastel, au lieu dit "Rochers du Roi Gradlon", point culminant, dominant la grève Blanche, plateforme où furent édifiés plusieurs blockhaus et une station radar sous l'occupation allemande en 1939-45. Sous la table d'orientation du tertre du Roi Gladlon, se trouve les vestiges d'une station radar daté de la seconde guerre mondiale ; sur les terrains privés en pente de la pointe appelée Huon de Penanster ou Bélizal (du nom de l'ancien propriétaire au 1er quart du 20ème siècle), qui bordent ce site en allant vers la mer et la plage de la Grève Blanche, 8 blockhaus sont cachés par la végétation. Ces blockhaus ont pu être utilisés comme abri pour conserver du matériel de pêche après la guerre. Ces constructions défensives ont été mises en place par l'organisation Todt sur l'ensemble du rivage de la Manche et de l'Atlantique.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle

Les vestiges des édifices de la seconde guerre mondiale sur le littoral de Trégastel sont peu nombreux et cachés dans la végétation. Ils ne permettent pas une étude approfondie. Deux blockhaus étaient situés au sud de la plateforme (domaine privé), deux blockhaus à l'ouest et deux autres blockhaus du côté de la plage de la Grève Blanche, reliés par une tranchée.

Murs béton
Toit béton en couverture
États conservations désaffecté, détruit, vestiges
Techniques maçonnerie
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée