Logo ={0} - Retour à l'accueil

Batteries des Sept-Iles, Ile aux Moines ; Ile Bono (Perros-Guirec)

Dossier IA22007177 inclus dans Ensemble fortifié des Sept-Îles, dit ensemble fortifié de l'Ile aux Moines (Perros-Guirec) réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsbatterie
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Ile aux Moines, Ile Bono
Cadastre : D 2282

Les cinq batteries de l'île aux Moines ainsi que celle de l'Ile Bono ont été édifiées dans la seconde moitié du 18ème siècle. La première batterie fut construite sur le site de Cosmoguer en 1739-1740, selon le premier plan daté du 15 juillet 1718 par l'ingénieur Garangeau. Il faudrait rajouter à cet inventaire le site de la batterie de l'Île Bono. Les 5 batteries de l'Ile aux Moinesont été repérées et étudiées, plus particulièrement la batterie de Cosmoguer au sud-est, qui possédait quatre pièces de 18, ainsi que la batterie de la déroute, de la poterne ouest, avec son canon sur affût restauré. D'autres sites pouvaient ponctuellement être aménagés pour servir au canon d'artillerie de campagne, afin de protéger un site de débarquement éventuel. La seconde batterie au nord-ouest disposait d'une pièce de 18 et défendait le passage entre l'île aux Moines et l'Île Plate (elle est menacée et devrait être restaurée avec barcanes à réaliser à l'intérieur du mur de défense). La 3ème au nord avait une pièce de 18 et battait le sillon par lequel on pouvait venir à marée basse de l'Île Plate à l'île aux Moines. La 4ème au nord-ouest, dite "batterie de l'Ermite" (parapets en terre et talus extérieurs), avait 3 pièces de 8 (une seule de 6 en 1800) et commandait l'Île Plate sur laquelle l'ennemi pouvait débarquer. La 5ème est orientée à l'ouest, et ses deux pièces de 18 gardaient le passage entre l'Île au Cerf et l'île aux Moines. Une guérite existait à proximité. Le signal était placé au sud-est sur le point culminant. Avant la Révolution, un canon de 24 réformé, placé à son pied, servait d'alarme. Un canon de 6 le remplaça plus tard (d'après les recherches de Guy de Sallier Dupin). En 2006, un affût tout neuf a été positionné avec son canon par l'association "Sept-Îles 2000", avec l'accord du Conservatoire du Littoral, gestionnaire des lieux, au niveau de la poterne ouest sous le fort, au niveau de l'ancien poste de tir. La restauration des murets défensifs de la face nord du fort (77 mètres linéaires) est en cours. La poterne sud a été remis en état ainsi que la batterie du Veau.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Auteur(s)Auteur : Jean-Siméon Garangeau ingénieur attribution par source

Les cinq batteries de l'Île aux Moines ont été installées et positionnées sur les versants de l'île exposés au débarquement éventuel de l'ennemi, c'est-à dire au sud et au nord-ouest, dont la position stratégique de Cosmoguer (versant sud), au niveau du corps de garde et de la poudrière, avec un mur défensif, au fort, près du phare et au sud-ouest. Certaines sont en bon état de conservation, ce qui n'est pas le cas de la batterie de côte sud, recouverte par les débris du phare dynamité par les Allemands à la fin de la seconde guerre mondiale. La batterie du fort est en relativement bon état. La batterie sud, restaurée, mesure 33 mètres en linéaire et 6, 50 m de profondeur.

Mursgranite
pierre de taille
moyen appareil
moellon
États conservationsdésaffecté, bon état, restauré, inégal suivant les parties
Techniquesmaçonnerie

Vestiges de guerre, l'ancienne caserne de l'Île aux Moines a été restaurée par le Conservatoire du Littoral.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
propriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablescaserne, mur de soutènement, enceinte, puits, latrine
Protectionsinscrit MH, 1975/09/30
Précisions sur la protection

Fort de l'Île aux Moines, y compris le mur d'enceinte (cad. D 2282) : inscription par arrêté du 30 septembre 1975.

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte n° 1 (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, Nord-est) : .

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte n° 2 (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, Nord-ouest) : .

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte n° 3 (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, Sud) : .

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte n° 4 (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, Sud) : .

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte n° 5 (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, près du phare) : .

  • 20062208860NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, Bi.

    20072205702NUCB : Collection particulière

    20072205701NUCB : Collection particulière

    20072205700NUCB : Collection particulière

    20072205699NUCB : Collection particulière

    20072205698NUCB : Collection particulière