Logo ={0} - Retour à l'accueil

Batterie et corps de garde de Cosmoguer, Île-aux-Moines (Perros-Guirec)

Dossier IA22007178 réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsdite batterie de Cosmoguer
Dénominationsbatterie, corps de garde
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Île-aux-Moines
Cadastre : D 2282

La batterie principale de l'île aux Moines a été édiifiée dans la seconde moitié du 18ème siècle, en 1739-40 sur le site de Cosmoguer (appelé "Goerlen" ou "Gouarlem", dans certains documents, datés après la Révolution, ce qui se traduit en breton par "ar werlen", pour signifier "la rade verte", "le mouillage"), selon le plan du 15 juillet 1718, dessiné par l'ingénieur Garangeau. Elle a été agrandie en 1741. Elle est associée à une poudrière et un à un corps de garde accolé, construit au cours du 19ème siècle. Cependant, la batterie n'a pas été transformée mais a pu servir d'abri pour les militaires. Un mur défensif et un mur d'enceinte avec des contreforts prolonge le site en direction du nord et protège le chemin d'accès venant en droit de la cale. La poudrière représente un édifice logistique, lieu de dépôt pour la poudre et les explosifs.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Dates1739, daté par source
1740, daté par source
Auteur(s)Auteur : Jean-Siméon Garangeau ingénieur attribution par source

La grande batterie de Cosmoguer a été installée et positionnée sur le versant sud-ouest de l'île, particulièrement exposé au débarquement. Elle est abritée sous un rocher, au niveau du corps de garde et de la poudrière. Elle est équipée d'un mur défensif de forme semi-circulaire, de belle section, construit en moellons (posés à sec) et pierre de taille pour le parapet, ajustées judicieusement, selon le même dessin que le parapet du fort (les pierres de couronnement ont été taillées au biseau au diamant). Ce mur défensif spécifique est prolongé par un mur d'enceinte et de soutènement, équipé de contreforts en pierre, de plusieurs mètres de hauteur. Le fruit du parapet est de 5% et mesure 0, 50 m de hauteur au niveau de la plateforme. Le site de la batterie mesure environ 10 mètres de diamètre (en bon état de conservation). Le magasin de la poudrière est une petit bâtiment rectangulaire (2 ouvertures principales), long de 7 mètres et large de 4 mètres, avec un rez-de-chaussée, dont le mur ouest s'appuie sur et sous un grand rocher. La toiture a une seule pente, à longs pans, couverte en lauzes, une cheminée est apparente. L'édifice est en bon état (voûte intérieure en plein cintre). Un petit corps de garde de forme carrée, avec une seule ouverture côté sud (toit en pierre) est accolée du côté nord au magasin. Il mesure 160 cm x 160 cm.

Mursgranite
pierre de taille
moyen appareil
moellon
États conservationsdésaffecté, bon état, restauré
Techniquesmaçonnerie

Vestiges de guerre, la poudrière a été restaurée par le Conservatoire du Littoral. Le site est remarquable de par son état et son ancienneté.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
propriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablescaserne, mur de soutènement, enceinte, puits, latrine
Protectionsinscrit MH, 1975/09/30
Précisions sur la protection

Fort de l'Île aux Moines, y compris le mur d'enceinte (cad. D 2282) : inscription par arrêté du 30 septembre 1975.

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Corps de garde, magasin de la batterie de Cosmoguer (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, est, rocher de Cosmoguer) : .

  • Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2003 - Guillaume Lecuillier : Batterie de Cosmoguer (Sept-Iles (les), Ile aux Moines, est, rocher de Cosmoguer) : .