Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Batterie de côte du Cap de la Chèvre (Crozon)

Dossier IA29004183 réalisé en 2007

Fiche

Appellations batterie du Cap de la Chèvre, batterie de la Chèvre, batterie de Saint-Nicolas
Parties constituantes non étudiées blockhaus, abri
Dénominations batterie
Aire d'étude et canton Bretagne - Crozon
Adresse Commune : Crozon
Lieu-dit : cap de la Chèvre
Cadastre : LW ; LX

Le site a autrefois été occuppé par deux batteries à l'ouest (batterie de la Chèvre) et au sud (batterie de Saint-Nicolas) su cap de la Chèvre. Ces ouvrages aujourd'hui disparus ont sans doute été édifiés au 18e siècle. La batterie actuelle a été construite entre 1937 et 1939 par la Marine. Constituée de 4 positions de pièces, avec abris pour canon de 164 mm, et d'un poste de commandement, elle se caractérise par sa dispersion, typique des ouvrages construits après 1914.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1937, daté par source

Chacun des 4 blocs est constitué d'un monolithe de béton armé comportant à l'avant, la cuve de la pièce, à ciel ouvert, adossée au massif abritant les magasins à munitions et le logement du personnel. Le poste de commandement est un bloc de béton monolithique à plan constitué par trois rectangles souterrains imbriqués. Seul le poste d'observation se trouve en surface.

États conservations mauvais état

Données complémentaires architecture PATMAR

THPA Défense militaire des côtes
INGP intérêt de mémoire ; intérêt technique
PING Cette batterie rappelle l'intérêt stratégique de la baie de Douarnenez durant la Seconde guerre mondiale. Sa dispersion présente également un intérêt technique car elle montre l'évolution des systèmes de défense depuis la fin du 19e siècle.
RECO La conservation et la mise en valeur de ces héritages militaires en mauvais état sont difficiles en raison de leur isolement géographique, de leur état de conservation, des problèmes éventuels d´accès et de sécurité ou de la nécessité de dépollution pyrotechnique avant leur valorisation. Les habitants ne discernent par ailleurs pas toujours leur portée patrimoniale sur laquelle une réflexion spécifique devra être menée, en attirant également l´attention sur la beauté des panoramas maritimes depuis ces sites. Ces héritages militaires pourraient être intégrés à un circuit de découverte local.
Statut de la propriété propriété de l'Etat

Annexes

  • Ce dossier électronique a été réalisé par l´Observatoire du patrimoine maritime culturel de Bretagne du laboratoire Géomer (UBO) dans le cadre d´une étude thématique régionale sur le patrimoine maritime culturel. Un autre dossier, complémentaire de celui-ci, a été rédigé dans le cadre d´une étude thématique régionale sur les fortifications littorales de Bretagne-nord :

    Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2002 - Guillaume Lecuillier : Batterie de côte (canons de 164,7 mm) puis batterie lourde allemande (4 canons Krupp de 15 cm) (M.A.A. 262) : .

Références documentaires

Bibliographie
  • TRUTTMANN, Philippe. Architecture miliataire. In La presqu´île de Crozon, L. Calvez (dir. par), Paris : Nouvelle Librairie de France, 1975.

    p. 345-362