Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Batterie de 47 mm à tir rapide (4 canons M de 47 mm modèle 1885 TR sur affûts M modèle 1885 crinoline)

Dossier IA29001835 inclus dans Vestibule et rade de Brest : ensemble fortifié (19e siècle) réalisé en 2005

LES FORTIFICATIONS DE LA RADE DE BREST, UN PATRIMOINE RECONNU

Le fort du Dellec à Plouzané (Lécuillier Guillaume, 2011)

"Havre de paix donnant sur le goulet de Brest, le fort du Dellec est ouvert au public par la commune de Plouzané

depuis 1995.

La caserne du fort dont il ne reste aujourd´hui que la façade principale a été élevée au milieu du XVIIIe siècle (vraisemblablement en 1747) ; elle était accompagnée de magasins (à poudre et d´artillerie) et d´un logement pour

le gardien. Du côté de la mer, deux batteries de canon protégeaient l´anse du Dellec et le goulet tandis que, du

côté de la terre, un retranchement crénelé à branches tombantes barrait la pointe. À l´ouest, visible du sentier

côtier, le petit bastionnet, datant des années 1840, est doté de quatre mâchicoulis ou créneaux de pied flanquant

le fossé sec. Un four à rougir les boulets est également signalé vers 1795. En 1858, l´armement du fort se compose de six canons de 30 livres de balle et de six obusiers de 22 cm. Certains des socles ou dés qui supportent les pièces dont émergent tiges filetées et boulons, sont toujours en place.

Une nouvelle batterie pour quatre canons de gros calibres (32 cm) a été implantée à quelque distance à l´ouest du fort en 1885 (Le Grand Dellec), tandis qu´une batterie dite à tir rapide composée de quatre canons de 47 mm est positionnée vers 1893-1894 dans l´enceinte même du fort. Les seules traces de la batterie à tir rapide du Dellec sont les quatre petites niches à munitions aménagées dans l´épaisseur du parapet. Un projecteur de 90 cm de diamètre (poste photoélectrique) et un poste de commande sont installés dès 1895 mais la casemate servant d´abri de jour et de combat, ainsi que le poste de commande bétonné, ne sont coulés que vers 1909-1910. À cet effet, l´ancien magasin à poudre a été reconverti en magasin à pétrole et une salle des machines conçue à proximité. Après les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale, le fort (codé B 327 par les Allemands) connaît une longue période d´abandon. Il est devenu un espace culturel et de loisirs à part entière" (Lécuillier Guillaume, 2011).

Lécuillier Guillaume (dir.), Jean-Yves Besselièvre, Alain Boulaire, Didier Cadiou, Christian Corvisier, Patrick Jadé, Les fortifications de la rade de Brest : défense d'une ville-arsenal. Rennes, éd. Presses Universitaires de Rennes, coll. Cahiers du patrimoine, 2011, n° 94, 388 p.

Parties constituantes non étudiées batterie, caserne
Dénominations batterie
Aire d'étude et canton Bretagne Nord
Adresse Commune : Plouzané
Lieu-dit : Le Dellec
Adresse :

La batterie de 4 canons de 47 mm à tir rapide du fort du Dellec a été installée en 1893.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Murs granite
enduit
moellon
maçonnerie
Toit pierre en couverture, terre en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée
Couvertures terrasse

Site réhabilité et ouvert au public.

Statut de la propriété propriété publique
propriété privée
Intérêt de l'œuvre vestiges de guerre

Annexes

  • 19702900048Z : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes

    19702900050Z : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes

    19702900079Z : Service Historique de la Défense, Château de Vincennes

(c) Inventaire général (c) Inventaire général ; (c) Association Pour l'Inventaire de Bretagne - Lécuillier Guillaume