Logo ={0} - Retour à l'accueil

Batterie basse et corps de garde de la pointe du Kador, Morgat (Crozon)

Dossier IA29004180 inclus dans Écart de Morgat (Crozon) réalisé en 2007

Fiche

Parties constituantes non étudiéesfossé, casemate, blockhaus
Dénominationsbatterie, corps de garde
Aire d'étude et cantonBretagne - Crozon
AdresseCommune : Crozon
Lieu-dit : Morgat
Adresse : pointe du
Kador
Cadastre : KM 68

La pointe du Kador semble avoir été fortifiée dès la fin du 17e siècle par Vauban. Une batterie haute, pour mortiers, et une batterie basse, pour canons, sont construits au cours du 19e siècle. Un corps de garde a également été construit à proximité de la batterie haute. La batterie basse est remaniée en 1860-61 suite au travail de la commission des côtes de 1841. Un réduit-type 1846 est notamment construit. Le site connaîtra un autre remaniement vers 1880, la batterie étant munie de 4 pièces de 95 mm. La batterie haute sera détruite.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle

La batterie basse se compose de divers éléments : une plate-forme rectiligne à quatre positions de pièces (95 mm modèle 1888) ; une tranchée de service ; un parapet en terre soutenu à l'arrière par un mur en maçonnerie ; un magasin souterrain à munitions de batterie ; un réduit de 21 m de long de type n° 2 de "corps de garde crénélé" défini par la circulaire du 31 juillet 1846, avec magasin à poudre, citerne de 15 mètres cubes, masques terrassé, masque en déblai avec mur de maçonnerie, parapet crénelé aujourd'hui disparu. Cette batterie est actuellement en partie recouverte par la végétation. La batterie haute, aujourd'hui détruite, se trouvait à l'origine à proximité de l'actuelle maison-phare. Le corps de garde à proximité a été récemment restauré.

États conservationsdésaffecté
Statut de la propriétépropriété de la commune
Sites de protectionsite classé

Annexes

  • Ce dossier électronique a été réalisé par l´Observatoire du patrimoine maritime culturel de Bretagne du laboratoire Géomer (UBO) dans le cadre d´une étude thématique régionale sur le patrimoine maritime culturel. Un autre dossier, complémentaire de celui-ci, a été rédigé dans le cadre d´une étude thématique régionale sur les fortifications littorales de Bretagne-nord :

    Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2005 - Guillaume Lecuillier : Batterie basse (4 canons de 95 mm) :

    Voir aussi enquête thématique régionale (fortifications littorales) - 2002 - Guillaume Lecuillier : Corps de garde crénelé n° 2 modifié, année "1861" : .