Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bateau de charge, puis bateau de plaisance : "Fée de l'Aulne" (Binic fusionnée en Binic-Etables-sur-Mer en 2016)

Dossier IM22005539 réalisé en 2007

Fiche

Dénominations bateau de charge, bateau de plaisance
Appellations Fée de l'Aulne
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Etables-sur-Mer
Adresse Commune : Binic-Etables-sur-Mer
Lieu-dit : Port de Binic
Lieu de déplacement Commune : Port-Launay
Précisions commune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Binic

La Fée de l'Aulne est une gabare à usage de sablier et de caboteur construit en 1958 à Camaret par le chantier Keraudren pour l'armement Le Bot.

Gréé initialement en tape-cul aurique, sa coque ventrue lui permettait de remplir au mieux ses fonctions de fret. Son faible tirant d'eau (2 mètres) lui permettait d’accéder aux nombreux ports de la rade de Brest. Ses missions de cabotage l'emmenaient de Lannion (transport des pierres de taille de l'île Grande entre autres) à Saint-Nazaire.

Racheté en 1975 par la Compagnie maritime Pen-Ar-Bed, elle a desservi les îles de Molène, Sein et Ouessant jusqu'en 2000 transportant carburant et matériaux de construction. Pour cela son gréement avait été modifié.

La Fée de l'Aulne a conservé le matériel spécifique des sabliers : treuil hydraulique, mât de charge et benne.

Les premiers travaux de restauration auprès du chantier Pacalet de Saint-Quay-Portrieux ont permis réfection des pavois et des bordés du haut. Le bateau a été classé en 2002. Son programme de navigation prévoit l'itinérance d'expositions sur des thèmes maritimes, ainsi qu'une liaison maritime entre Brest et Châteaulin (Port-Launay).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958
Lieu de provenance Édifice ou site : Camaret
Auteur(s) Auteur : Keraudren, constructeur

Le navire de cabotage "Fée de l'Aulne" immatriculé BR 7241, est un bateau entièrement ponté, construit à franc bord, entièrement en chêne. Il était équipé à son neuvage d'un mât de charge. Le bateau dispose d'une cabine arrière de pilotage avec une arrière cuisine. Un grand panneau, recouvert d'un prélart, donne accès à la cale. Le poste avant est accessible par un panneau de descente à l'avant du pont. Le navire jauge 95 tonneaux ; il est équipé d'un moteur Diesel Beaudouin de 3 cylindres, 70 cv et de 2 moteurs de propulsion de 4 cylindres, développant 2 fois 100 cv.

Catégories patrimoine maritime, charpente
Structures entièrement ponté
Matériaux bois
Précision dimensions

l = 2270 ; la = 780. Longueur de coque : 22, 70 mètres ; largeur au maître bau : 7, 80 mètres.

États conservations bon état
oeuvre restaurée

Précision état de conservation

Restauré ; conservé à flot ; en état de naviguer

Le navire est à signaler, pour son intérêt patrimonial, qui rappelle l'histoire du bornage et des sabliers en Bretagne.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 2002/04/25

Références documentaires

Bibliographie
  • Entre terre et mer ou la naissance de deux communes au fil de l'Aulne, Port-Launay : 1840, Pont-de-buis : 1948. Service Historique de la Défense de Brest. éd. 2003.

    Service Historique de la Défense de Brest
  • De Nantes à Brest : les gens du canal . Service Historique de la Défense de Brest. éd. 2009.

    Service Historique de la Défense de Brest
  • De Nantes à Brest : les gens du canal . Service Historique de la Défense de Brest. éd. 2015.

    Service Historique de la Défense de Brest
  • Les bagnards du canal de Nantes à Brest : la vie au camp de Glomel, 1823-1832. Service Historique de la Défense de Brest. éd. 2003.

    Service Historique de la Défense de Brest
  • Le canal de Nantes à Brest. Service Historique de la Défense de Brest. éd. 2005.

    Service Historique de la Défense de Brest
Périodiques
  • Sous le charme de la Fée de l'Auine, le dernier caboteur en bois des côtes de France, André Linard, Le Chasse-Marée n° 92, septembre 1995

Liens web