Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Atelier de chantier naval dit cabane de sablage des Charpentiers de Marine Camarétois, le Sillon (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29004004 inclus dans Secteur urbain : zone d'activités du Sillon (Camaret-sur-Mer) réalisé en 2006

Fiche

Précision dénomination cabane de sablage
Appellations cabane de sablage des Charpentiers de Marine Camarétois
Parties constituantes non étudiées aire des déchets
Dénominations atelier, atelier de réparation
Aire d'étude et canton Bretagne - Crozon
Adresse Commune : Camaret-sur-Mer
Lieu-dit : Adresse : Le Sillon
Cadastre : AD 58

André Barbu installe sa forge sur le sillon dans le premier quart du 20e siècle. La présence de cette forge sur le site est attestée dans les années 1930. En 1955, suite au départ d´André Barbu qui décide d´enseigner dans un lycée technique, elle est rachetée par Albert Péron qui continue à utiliser la forge. Depuis 1990, la cabane appartient au C.M.C. et abrite une machine de sablage pour les pièces et les coques métalliques. Ce bâtiment est l´un dernier témoin de la construction navale à Camaret. Il occupe encore aujourd´hui la place d´une forge installée sur le sillon dans le premier quart du 20e siècle.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Personnalité : Barbu André, commanditaire, attribution par travaux historiques

La cabane est en bois, recouvert de coaltar, assurant l´étanchéité et lui donnant sa couleur noire. Elle a été remaniée. À l´ouest, elle présente une grande porte coulissante. Le toit, à double pente, est en tôle. Le bâtiment mesure environ 4 mètres dans sa plus grande hauteur.

États conservations remanié, mauvais état

Données complémentaires architecture PATMAR

REFC CAM3
THPA Activités artisanales et industrielles liées à la mer
MENA abandon ou état de ruines induisant un risque de disparition
PMEN Manque d´entretien.
DREC souvent cité
INGP intérêt paysager et pittoresque
PING Les cabanes noires sont emblématiques de l´activité passée sur le Sillon.
RECO Bien qu´il soit modeste, il est important de conserver ce bâtiment qui contribue à la diversification des paysages du Sillon qui, sans sa présence et celle des cabanes voisines, risqueraient de prendre un aspect figé et trop muséographique, avec la seule mise en valeur de la tour Vauban et de la chapelle. À la grande époque de la pêche de Camaret (1870-1960) de nombreux chantiers de construction navale animaient alors le Sillon. La disparition des dernières traces de cette activité ferait oublier tout un pan de la mémoire maritime camarétoise.

Abords d´un monument historique.

Statut de la propriété propriété de la commune
Sites de protection zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique

Annexes

  • 20072908581NUC : Collection particulière, Non coté.

    20072908592NUCA : Collection particulière, Non coté.

Références documentaires

Bibliographie
  • Entretien avec Claude Le Fur, association Nautisme, arts et cultures.

Périodiques
  • CHANTEREAU, Loïc. De 1953 à 1990, une entreprise multiple : le chantier Péron. Crozon : Le Presqu´îlien, 2000, n° 77.

    p. 10-11
  • CHANTEREAU, Loïc. Complémentarité des entreprises à Camaret : forges de marine. Crozon : Le Presqu´îlien, 2001, H.S.

    p. 62