Logo ={0} - Retour à l'accueil

Archives départementales du Morbihan, rue Alain Le Grand (Vannes)

Dossier IA56008362 inclus dans Faubourg Saint-Patern (Vannes) réalisé en 2015

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénominationarchives départementales
Dénominationsarchives
Aire d'étude et cantonVannes
AdresseCommune : Vannes
Adresse : Rue
Alain Le Grand
Cadastre : 1807 I2 621J ; 1844 K4 879, 880, 881 ; 1980 BO 260

La construction d'un édifice spécifique pour accueillir les archives départementales est décidée en 1906, après la mise en évidence de l'accumulation des dossiers dans l'aile gauche de la nouvelle préfecture. Cette accumulation provoque sous le poids des archives l'effondrement d'une poutre de la salle à manger de la préfecture. Le projet de construction qui a du mal à se mettre en place, justifie d'abord en 1907 l'agrandissement des locaux des archives par la surélévation du bâtiment des remises et des écuries de la préfecture.

En 1909, l'architecte départemental, Amand Charier fait une proposition d'un bâtiment isolé de la préfecture sur l'emplacement du jardin potager et sur le cours de la Marle, afin de mettre en sécurité les archives départementales en cas d'incendie. Cette proposition est adoptée le 21 avril 1909 et l'emplacement de l'édifice sera fixé quelques temps plus tard, en bordure de la rue Alain Le Grand et le long de la rue de la Garenne, aujourd'hui rue Francis Decker. Amand Charier fournit les plans définitifs de l'édifice en février 1910 après la réalisation de plusieurs projets de façades et de distribution intérieure. Les travaux de terrassement sont attribués à Francis Huchet qui reprend également à partir de 1913 ceux concernant la fabrication du béton armé d'après le système Hennebique. Ce lot avait été au départ attribué aux entrepreneurs Thibault et Le Bomin qui en sont dessaisis en raison des malfaçons relevées par l'architecte.

Les travaux commencent le 20 mai 1911. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale entrave la fin du chantier et les travaux ne reprennent qu'en 1919 sous l'égide du nouvel architecte départemental Jules Bardet. En 1919, les trois lanterneaux continus et la terrasse en ciment qui les borde sont supprimés par l'archiviste qui lui préfère la couverture d'aujourd'hui en zinc à faible pente. Les archives emménageront dans ce nouveau bâtiment en 1921.

En 1965, un nouveau bâtiment d'archives avenue Saint-Symphorien est réalisé. Devenu très vite trop exigu, la construction d'un nouveau bâtiment d'archives est projeté. Le concours est remporté en 1989 par les architectes Bernard Guillouët et Patrice Vallée. Le nouvel édifice ouvre ses portes au public le 1er décembre 1993.

Dates1919, daté par source
Auteur(s)Auteur : Charier Amand architecte départemental attribution par source
Auteur : Bardet Jules architecte départemental attribution par source
Auteur : Huchet Francis entrepreneur attribution par source
Auteur : Trébuchet Georges ferronnier attribution par source

Edifice de plan rectangulaire en retrait de rue sur passage et cour d'entrée avec grille de clôture. Les fondations de l'édifice sont en béton avec poteaux métalliques concernant ses bordures vers le nord. Le reste repose (parties intérieures) sur des piliers de bois en raison du passage de la Marle sous l'édifice. Ce dernier est pourvu de 3 étages carrés sur un étage de soubassement en moellon de granite enduit et couronné d'un toit à faible pente en zinc, à croupe bordé d'une balustrade. Construit en pierre de taille de granite à bossage avec chainages d'angle et encadrement des baies cintrées édifié en ordre colossal. L'élévation ordonnancée est de 13 travées dont trois en partie médiane correspondent à l'entrée de l'édifice en surélévation pour le perron d'accès et marquée par un couronnement horizontal. La partie centrale de l'édifice en faible saillie sur les jardins comprend la salle de lecture et les pièces annexes, les cabinets de l'archiviste et de classement séparés par le vestibule d'entrée. Elle distribue les réserves situées de chaque côté, pourvues chacune d'escalier à retour avec jour donnant accès aux rayonnages. Présence d'un petit corps latéral vers l'est à croupe en rez-de-chaussée.

Mursgranite pierre de taille bossage
moellon enduit
béton béton armé
Toitzinc en couverture
Étagessous-sol, 3 étages carrés, en rez-de-chaussée, étage de soubassement
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit
escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour
Typologiesen retrait de rue
Techniquessculpture
Précision représentations

Les frontons sont sculptés, au nord, de l'aigle impérial, accompagné des rois mythiques bretons Nominoé et Alain Barbe-torte et au sud d'une scène marine avec dauphins.

L'intérêt du bâtiment conçu en 1909 est d'utiliser les matériaux modernes, fer et béton armé pour éviter le feu et de les dissimuler derrière une façade académique rythmées de baies en plein cintre qui sont traitées en ordre colossal. La disposition intérieure des magasins organisés autour de vides pour l'aération et lutter contre l'humidité répond aux normes de conservation d'autrefois.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Sources iconographiques

    19985600360XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C 704/17.

    19985600362XA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, C 704/16.

    19985600422XB : Archives départementales du Morbihan, 1 FI 88/1.

    19975601174X : Archives municipales de Vannes, 21 Fi.

    19975601223X : Archives municipales de Vannes, 21Fi.

    19985600247XA : Archives municipales de Vannes

    20015600291XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 694.

    20015600292XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 695.

    20015600293XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 696.

    20015600294XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 697.

    20015600295XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 698.

    20015600296XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 699.

    20015600297XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 738.

    20015600247XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 314/2.

    20015600248XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 314/2.

    20065606465NUCA : Archives départementales du Morbihan, S 245.

    20015600249XA : Archives départementales du Morbihan, 1 Fi 315/4.

    19985600194XA : Archives municipales de Vannes

    19985600193XA : Archives municipales de Vannes

    20052905130VC : Drac Bretagne, SRI, Rennes, Fonds Villard.

    20045606359NUCB : Fonds privé, Place Préfecture.JPG.

    20045606362NUCB : Fonds privé, Place Préfecture 4.JPG.

    20055604796NUCB : Fonds privé, Lam36.JPG.

    20045606360NUCB : Fonds privé, Place Préfecture 2.JPG.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan N 783, N 784 Archives départementales construction d'un dépôt 1905-1919 et 1920-1934.

    Archives départementales du Morbihan : N 783, N 784
Documents figurés
  • A. D. Morbihan 1 Fi 315/4. Hôtel de préfecture. Agrandissement des locaux des archives, surélévation du bâtiment des remises et des écuries, par ?, architecte départemental, 15 janvier 1907.

  • A. D. Morbihan 1Fi 318 0 - 158 projets et plans de l'édifice.

    Archives départementales du Morbihan : 1Fi 318 0 - 158
Bibliographie
  • HAMON Geneviève. Les Archives départementales de la Révolution à nos jours. Dans Le Département bâtisseur : 200 ans d'architecture. Catalogue d'exposition. Archives départementales du Morbihan.1995. 170 p. ill.

    P. 65
  • SENTILHES Armelle. La formation des archives départementales du Morbihan, 1790-1884. Dans Mémoires de la Société d'Histoire et d'Archéologie de Bretagne, Tome LXII-1985.

    p. 487
Périodiques
  • THOMAS-LACROIX, Pierre. La préfecture. Dans : Bulletin des amis de Vannes, 1978-1979, n°4.

    p. 52-59