Logo ={0} - Retour à l'accueil

Architecture religieuse et funéraire sur la commune de Breteil

Dossier IA35028510 réalisé en 2003

Fiche

L'église paroissiale Saint-Malo :

En 1122, l'abbaye Saint-Melaine de Rennes prend possession de l'église de Breteil. A la fin du 15e siècle, la construction de l'actuelle église commence. Cette église est placée sous le vocable de Saint-Malo, moine gallois du 6e siècle. La nef et le collatéral sud datent du premier quart du 16e siècle, la charpente est d'ailleurs datée, elle portait, avant les travaux de 1875, l'inscription suivante : EN L'AN MIL VCCIII ALLAIN BIGOT CHARPENTIER ME FIST, ALLAIN PICHON TRESORIER AU DIT MESME AN. Le clocher est édifié en 1742 sur l´initiative du recteur Joseph Bigot. En 1878, le collatéral nord est ajouté par l'entrepreneur Jean-Marie Huchet, sur les plans de l'architecte Aristide Folie. Ces travaux sont suivis par la transformation de l'ancienne sacristie en chapelle du Rosaire et par l'aménagement d'une nouvelle sacristie au fond du choeur. L'accès à la nef se fait par un porche, couvert d'une voûte en bois, en forme de carène renversée.

Cette église est élevée en moellon de schiste, les encadrements de baies et le remplage des ouvertures sont, majoritairement, en granit. Le toit est couvert d'ardoise, ainsi que la charpente du clocher.

Comme dans beaucoup d'autres villes, le cimetière était implanté autour de l'église jusqu'à la fin du 19e siècle. Son transfert à l'endroit actuel eu lieu entre 1894 et 1901.

Les chapelles :

Aujourd'hui, il existe deux chapelles sur le territoire de la commune : la chapelle de l'abbaye Saint-Jacques de Montfort-sur-Meu et la chapelle du manoir de la Riolais. Cependant, avant le 19e siècle, il en existait 5 au total. En effet, certains manoirs, aujourd'hui disparus, possédaient une chapelle, c'était le cas de la Haie Gilles, de la Touche Louvel et de la Touche Parthenay.

La chapelle de la Riolais semble représentative du type de chapelle qui pouvait exister dans cette commune avant le 19e siècle. Il s'agit d'une chapelle de manoir datant du 17e siècle. Sur le mur est de cette chapelle, se trouvent les vestiges d'un sacraire plus ancien, vraisemblablement de la fin du 15e siècle ou bien du 16e siècle. Un sacraire sert à abriter les vases liturgiques. Ces vestiges proviennent peut-être d'une ancienne chapelle ayant existé à cet endroit ou bien, de l'église paroissiale. Cette chapelle est élevée en moellon de schiste et de poudingue, à l'instar de l'église paroissiale. Les baies sont encadrées de tuffeau alors que les vestiges du sacraire sont en granit. Cette chapelle est voûtée en bois et couverte d'ardoise.

La chapelle de l'abbaye Saint-Jacques de Montfort-sur-Meu est plus récente, en effet, elle date de 1843. Elle fut construite par les Ursulines qui se sont installées à l'abbaye Saint-Jacques suite à la Révolution. Elle est élevée en poudingue, les baies sont encadrées de tuffeau et de granit, en alternance avec du poudingue pour la porte ouest.

A la Touche Parthenay et à la Haie Gilles, il n'y a plus de traces des anciennes chapelles. Cependant, à la Touche Louvel, même si, il n'existe plus aucun vestige de la chapelle, la croix actuelle serait installée à l'emplacement de cette dernière.

Les croix :

En 1845, lors de l'établissement du cadastre napoléonien, il existait une quinzaine de croix sur le territoire de la commune. Il n'en subsiste qu'environ la moitié, puisqu'on en dénombre 7 actuellement. Trois de ces croix sont en granite : la croix de Vilbertes, de la Touche et de la Riolais. Les quatre autres sont en bois. La majorité de ces croix porte un christ en ronde bosse, en métal.

Les croix ont différentes fonctions, elles peuvent être des moyens de repère, par exemple lorsqu'elles sont implantées à un carrefour. Elles peuvent aussi servir à délimiter un territoire ou bien, il peut s'agir de croix individuelles, que l'on trouve dans les cimetières. Ainsi, la croix de la Riolais était vraisemblablement, à l'origine, une croix de cimetière. Elles peuvent aussi être des croix dressées à l'occasion de la fin d'une mission. En effet, en 1835, une mission a lieu à Breteil. A cette occasion, une croix est érigée devant l'église. Il s'agit vraisemblablement de celle qui se situe, actuellement, dans la nef de l'église.

Le presbytère :

L'ancien presbytère était connu dès le 15e siècle. De 1728 à 1740, le presbytère de Breteil est reconstruit à l´instigation du recteur Joseph Bigot. Il est reconstruit au même endroit, c'est-à-dire au Tertron, à un kilomètre environ à l'est du bourg. Ce presbytère, du début du 18e siècle, possède un plan en "L" rappelant fortement celui des manoirs de la fin du 15e ou du début du 16e siècle. Au début du 20e siècle, suite à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, les recteurs s'installent dans un nouveau presbytère, situé rue de Rennes.

Aires d'étudesIlle-et-Vilaine
Dénominationséglise, chapelle, croix de chemin, cimetière, presbytère, oratoire
AdresseCommune : Breteil
Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Décompte des œuvres repérées 14
étudiées 0

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 972-973
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 213-214 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GUILLOTIN DE CORSON, abbé. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray Libraire-éditeur. Paris : René Hatton Libraire-éditeur, 1882-1886.

    p. 243-245
  • Site Internet de la commune : www.breteil.fr.

  • BOHUON, Philippe. Constructions et reconstructions d'églises dans la région de Montfort-sur-Meu. Mém. maîtrise : Hist. : Rennes 2, Université de Haute-Bretagne : 1993.

  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, d'un millénaire à l'autre. Chronologie breteillaise de l'an mille à l'an deux mille. Rennes : [s. n. ], 2000.

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Eglises et Chapelles, Ille-et-Vilaine. Rennes : Association pour l'Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).

  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, une histoire des croix. Bertrand Monvoisin, 2002.

  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, une terre, une histoire. Rennes : [s. n. ], 1989.

  • MONVOISIN, Bertrand. Breteil, la terre : mémoire du passé . Breteil : [s. n. ], 1980.