Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Architecture artisanale, industrielle ou commerciale sur la commune de Québriac

Dossier IA35039746 réalisé en 2005

L'activité industrielle et artisanale n'a laissé que peu de traces bâties sur le territoire communal de Québriac.

Si trois moulins à eau sont cités au milieu du 19e siècle par le Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, deux ont aujourd'hui pour ainsi dire disparu (le moulin Neuf et le moulin de Raulin), tandis que le troisième, le moulin de Québriac (ou Grand Moulin) conserve d'intéressantes dispositions. Depuis cette période, un moulin à vent a été édifié au sud de la Ville-Gouin et subsiste partiellement à cet endroit.

Une importante activité d'extraction de pierre existait sur toute la partie est de la commune, mais seuls des témoignages oraux et la présence de trous de carrières, devenus des étangs, l'attestent. Ainsi, il a été fait mention d'extraction de granite au Moulin Neuf au début du 19e siècle, ou encore à Chipie, au nord de la Ville-Geffrend au cours de la 2e moitié de ce siècle.

Par ailleurs, la présence répétée de tuiles plates sur des bâtiments recensés n'a trouvé, pour seul indice, qu'un témoignage oral relatant la fabrication artisanale de tuiles autour de l'étang des Noës (cette information n'a pu être vérifiée). En revanche, on sait que de l'argile était extraite d'une carrière à l'étang des Caves, au sud-ouest de Travoux.

Aires d'études Ille-et-Vilaine
Dénominations moulin, usine, café
Adresse Commune : Québriac
Période(s) Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine
Décompte des œuvres repérées 5
étudiées 0

Annexes

  • 20053520154NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Bibliographie
  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

    p. 385