Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne orangerie et écuries, Kerlarec (Arzano)

Dossier IA29001947 réalisé en 2004

Fiche

Á rapprocher de

Destinations demeure
Parties constituantes non étudiées cour, portail, logement
Dénominations orangerie, écurie
Aire d'étude et canton Arzano - Arzano
Adresse Commune : Arzano
Lieu-dit : Kerlarec
Cadastre : 1981 AZ 158-159

Placés en vis-à-vis et séparés par une cour commune, ces deux corps de bâtiments, aujourd'hui divisés en deux propriétés, ont probablement été construits vers 1850 à l'initiative de Victor de Kerouallan, propriétaire et bâtisseur du château voisin avec lequel il formait, à l'origine, une seule unité foncière.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Kerouallan Victor de ?, commanditaire, attribution par travaux historiques

L'ancienne orangerie est percée, au sud, de six baies en plein cintre encadrant la porte d'accès. La partie est de l'édifice correspond à l'ancien fruitier. Toutes les baies sont encadrées de briques et le toit est couver de tuiles creuses mécaniques. Une cour, à l'origine dallée et accessible par un portail, à l'ouest, sépare l'ancienne orangerie d'un corps de bâtiment de dimensions identiques qui servait de remise et abritait également des écuries et un logement de fermiers ; la tuile en couverture a été remplacée par l'ardoise. Le portail est associé à un espace couvert d'une charpente métallique, configuration qui permettait d'accéder aux greniers à l'abri de la pluie.

Murs schiste
brique
enduit
moellon
Toit tuile creuse mécanique, ardoise
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
États conservations remanié, vestiges, inégal suivant les parties

L'ensemble faisait partie d'une "ferme-modèle" dépendant du château de Kerlarec. Les bâtiments, forts remaniés, sont partiellement en très mauvais état, mais la structure initiale, rationnelle et moderne pour l'époque, demeure partiellement lisible.

Statut de la propriété propriété privée