Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne maison à boutique, puis salorge, actuellement habitation, 22 rue de Reims (Camaret-sur-Mer)

Dossier IA29005056 inclus dans Rue de Reims (Camaret-sur-Mer) réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonParc Naturel Régional d'Armorique - Crozon
AdresseCommune : Camaret-sur-Mer
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 22 rue de
Reims
Cadastre : 1831 A 702 ; 2001 AD 117

Cette maison édifiée au 18e siècle se trouvait à l'origine, au cœur du quartier du Notic, sur le front de mer, la construction du quai Gustave Toudouze n'ayant débuté qu'en 1842. Au cours du 19e siècle, l'édifice est doublé en profondeur vers la grève par un bâtiment plus bas (présence d'un jour au deuxième étage du mur est), probablement lors de l'installation d'une salorge mais conserve son accès direct à la grève, comme l'atteste le plan cadastral de 1831. Cette nouvelle activité entraîne quelques aménagements : une baie de la façade antérieure est largement agrandie. Dans le 4e quart du 19e siècle, lors du rachat de la maison initiale, par l'arrière grand-mère de l'actuel propriétaire, l'activité commerciale est abandonnée et l'édifice est modifié : la porte d'entrée est déplacée, entraînant la construction d'un nouveau couloir et de son escalier, créant une pièce unique au rez-de-chaussée. Les cheminées sont coffrées de bois, les pièces sont lambrissées et certaines portes sont aménagées en placards. C'est probablement à cette période que deux baies du 2e étage sont comblées.

Période(s)Principale : 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates1880, daté par tradition orale

La maison est orientée à l'ouest. De plan massé, elle est constituée de quatre niveaux d'élévation, composés de deux salles séparées par un couloir. Les murs nord et est des pièces sont couverts de lambris et les cheminées sont coffrées. Les portes menant jadis à la grève, pour le rez-chaussée et probablement à un escalier extérieur, pour le premier étage, ont été remplacés par des placards. Le dernier étage n'est aujourd'hui éclairé que par une fenêtre ayant conservé sont crochet.

Mursgranite
microdiorite quartzique
grès
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan massé
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Typologiesplan massé

Bien qu'en partie modifiée, cette maison est représentative des édifices du 18e siècle construit par d'importants commanditaires exerçant une activité commerciale en rapport avec la pêche, dans le cas présent une salorge qui devait certainement fournir le sel nécessaire à la conservation des sardines aux commerces voisins. Cet édifice conserve des aménagements caractéristiques du 19e siècle : cloison du rez-de-chaussée, escalier, lambris, cheminées et témoigne par son agrandissement dès le 1er quart du 19e siècle d'une volonté de progresser vers la mer.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Sites de protectionabords d'un monument historique

Annexes

  • 20112905854NUCB : Archives départementales du Finistère, 3 P 25.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Finistère. Série 3 P 25. Tableau d´assemblage et cadastre parcellaire, 1831.

Bibliographie
  • KERDREUX, Jean-Jacques. Camaret en 1831. Dans Avel Gornog n° 3, juillet 1995.

    p. 4-8
  • TEPHANY, Joseph. Camaret-sur-Mer : courte notice . Paris : Le livre d´Histoire éditions, 2004, réédition de l´original édité en 1902.

    p. 26-31.