Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne ferme, Kerino (Troguéry)

Dossier IA22132101 réalisé en 2013

Fiche

  • Vue générale sud du site
    Vue générale sud du site
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • remise agricole
    • mur de clôture
    • portail
    • étable
    • fontaine
    • lavoir
    • bassin de décantation

La ferme de Kerino est intéressante sur le plan historique et architectural : construite à l'emplacement de l'ancien manoir de Troguéry, elle a conservé des éléments de la fin du 14e siècle ou du début du 15e siècle contemporains de l'église paroissiale et du manoir de Kerandraou. La cheminée du rez-de-chaussée à hotte oblique, consoles à ressauts, tableaux latéraux très chanfreinés, étagère latérale et placards muraux associés sont caractéristiques de cette époque. Par ailleurs, les vestiges de routoirs, attestés sur le cadastre ancien, confirment l'intense activité linière locale. L'important linéaire de talus-murs et de murs de clôture qui cernent la ferme contribuent également à l'authenticité des lieux.

Parties constituantes non étudiées remise agricole, mur de clôture, portail, étable, fontaine, lavoir, bassin de décantation
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor
Adresse Commune : Troguéry
Lieu-dit : Kerino

Ferme construite sur l'emplacement du manoir de Troguéry, à proximité du moulin de Bili Gwenn, comme l'atteste la déclaration d'héritage du seigneur de Troguéry en 1601 et la présence de deux cheminées médiévales dans le corps de bâtiment central.

Au centre de l'alignement, le noyau ancien de la ferme conserve des éléments du manoir de la fin du 14e siècle ou du début du 15e siècle : cheminées monumentales, plafond à poutres et solives, fenêtre à coussièges. Le logis ouest est peut-être édifié au 17e siècle tandis que le logis est semble construit en 1806 (date portée) avant d'être remanié en 1838 (date portée). C'est probablement à cette époque qu'une tentative d'homogénéisation des façades a lieu sur les trois logis avec le percement de grandes fenêtres alignées en travées.

Les vestiges de deux routoirs situés au sud-ouest de la ferme, en bordure du Jaudy, témoignent de l'activité linière passée. Le canal destiné à les alimenter en eau est toujours en place. D'un second ensemble de routoirs figurés sur le cadastre ancien à l'entrée de l'exploitation, au sud, ne subsistent qu'un bassin et une fontaine.

Période(s) Secondaire : limite 14e siècle 15e siècle
Secondaire : 2e moitié 17e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1806, porte la date
1838, porte la date

Grande ferme à cour fermée par des dépendances agricoles, des murs de clôture et un portail. Trois corps de logis sont édifiés en alignement. Le logis est présente un plan double en profondeur avec salle doublée d'une cuisine et d'une petite pièce lambrissée dont la cheminée à trumeau est encadrée de placards muraux. Le sous-sol abrite une fontaine et un lavoir accessibles à partir de la cuisine par un escalier. Le logis central conserve deux cheminées médiévales (une au rez-de-chaussée et une à l'étage), un plafond à poutres et solives, une fenêtre à coussièges.

Les dépendances sont nombreuses et grandes : remises agricoles sur poteaux de bois et piliers monolithes, grange, étables, poulailler. Un important linéaire de talus-murs ceinture l'exploitation agricole, incluant une petite fontaine de dévotion au nord-est.

Murs schiste moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 19 septembre 1601 : déclaration d'héritage par le seigneur de Troguéry à la juridiction des Réguaires de Tréguier (A.D. 22, série G 225 ; documents 1 et 2)

    "Un vieil emplacement du chateau de la dite seigneurie de Troguery situé en un champ nommé champ du chatel de Troguery, avec le vieil emplacement du moulin à eau près la rive de la mer et jouxte Bizle an Guen, avec tous droits de faire moulin dans l'endroit plus commode dans le distroit de sa seigneurie de Troguery".

Références documentaires

Documents d'archives
  • 19 septembre 1601 : déclaration d'héritage par le seigneur de Troguéry à la juridiction des Réguaires de Tréguier (A.D. 22, série G 225 ; documents 1 et 2)

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : série G 225
Documents figurés
  • Tableau d'assemblage et cadastre parcellaire de Troguéry, 1835. Delaunay (ingénieur-vérificateur), Rochefort (géomètre)

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : Sous-série 3P
(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schroër Judith
Judith Tanguy-Schroër , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.