Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne centrale hydroélectrique dit "barrage de Kernansquillec"

Dossier IA22017058 réalisé en 2010

Fiche

Voir

Destinations promenade
Dénominations centrale hydroélectrique
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Plouaret
Hydrographies Léguer le
Adresse Commune : Plounévez-Moëdec
Lieu-dit : Keransquillec

La décision de construire un barrage est entérinée par l´Assemblée générale du conseil d´administration de la société anonyme des papeteries Vallée le 19 avril 1920. Le barrage, construit de 1920 à 1923, pour alimenter en électricité l´usine de papeterie Vallée d´après les plans un bureau d´étude franco-suisse Froté-Dühr par des cimentiers italiens qui assurent la maîtrise et le gros oeuvre aidés par l´entreprise Kerleau de Plounévez-Moëdec. Près de 50 personnes y travaillent. Il est inauguré le 1er septembre 1923 par le ministre des Travaux Publics, Yves Le Trocquer, originaire de Pontrieux, Pierre-Yves Even, député et Olivier Vallée. En 1922, deux turbines de 140 et 180 KWA construites par OERLIKON en Suisse équipent le barrage. Une troisième turbine de 400 KWA construite par la Compagnie Générale Electrique de Nancy est installée en 1935. Le barrage possédait un ascenseur à saumon unique au monde, construit par l´entreprise Cousin de Tours de 1954 à 1958, par le Conseil supérieur de la pêche. A partir de 1990, l´entreprise Le Du de Châtelaudren met en place une nouvelle échelle qui remonte tous les poissons avec 500 litres d´eau. La société anonyme des papeteries Vallée reste propriétaire du barrage jusqu´en 1966. Approvisionnée en courant électrique, les papeteries Vallées montent en puissance, devenant l´une des principales entreprise des Côtes-d´Armor. Le barrage était le symbole du progrès et de la prospérité dans la région et participait à l´électrification de la Bretagne dans le premier quart du 20e siècle. La société Alabel est ensuite propriétaire jusqu´en 1990. Le barrage est détruit en 1996. L´Etat, propriétaire du site depuis 1994, pilote le démantèlement du barrage, le chantier est placé sous l´autorité du sous-préfet de Lannion M. Frérot. L´Etat, en collaboration avec les 17 communes, les 3 communautés de communes riveraines du Léguer ainsi que les usagers de la rivière (agriculteurs, pêcheurs, randonneurs, kayakistes) réhabilitent ce site naturel exceptionnel par sa richesse faunistique et floristique pour un coût de 1,3 millions d´euros. Il s´agit du premier barrage démantelé en France sur une rivière à saumon.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1920, daté par travaux historiques
1921, daté par travaux historiques
1922, daté par travaux historiques
1923, daté par travaux historiques
1996, daté par travaux historiques

Aujourd´hui à l´état de vestiges, le site été réhabilité. Le barrage se situe sur la vallée du Léguer entre les communes de Plounévez-Moëdec et de Trégrom, au niveau de l´ancienne ferme de Keransquillec en Trégrom. Seules quatre voûtes et l´évacuateur de crues desservant une passe à poisson sont encore visibles. Il s´agissait d´un barrage à voûtes multiples, au nombre de 15, construit en ciment armé, long de 110 mètres et haut de 15 mètres avec une chute d´eau de 13,27 mètres et une retenue d´eau de 12 hectares soit 400 000 m3. Quatre contreforts centraux abritaient l´usine hydroélectrique composée d´un rez-de-chaussée avec transformateurs et disjoncteurs, d´un premier étage avec turbines et alternateurs et pupitre de distribution, et d´un second étage avec parafoudres et départ des lignes électriques.

Typologies barrage multi-voûtes
États conservations vestiges

Il s´agit de l´un des premiers barrages à voûtes multiples construit en France. A cette même époque, un second est édifié en Normandie. Keransquillec ou Kernansquillec (?).

Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables site archéologique

Références documentaires

Bibliographie
  • PIRIOU, Jean, Si Plouaret m´était conté..., Lannion, 1984.

  • KERURIEN, Yvon. Révolution à Plounévez-Moëdec, tome 2, Imprimerie Keltia, Spezet, 1993.

  • MINISTERE DE L´ECOLOGIE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, La renaissance d´une vallée, Démantèlement du barrage de Kernansquillec et réhabilitation du site, brochure, 2002, 22 p.

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Fauchille Gwénaël - Lécuillier Guillaume