Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien moulin à vent de Trovern, 15 résidence du Moulin de Trovern (Trébeurden)

Dossier IA22007768 inclus dans Manoir de Trovern, Trovern-Bras (Trébeurden) réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination à vent
Appellations dit moulin de Trovern
Dénominations moulin
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
Adresse Commune : Trébeurden
Lieu-dit : Trovern
Adresse : 15 résidence du Moulin de Trovern
Cadastre : 1819 C1 565 ; 1987 AM 824

Le moulin de Trovern, relevé sur le cadastre de 1819, section A 2ème feuille 565, est daté de 1603 par source historique et par une date gravée sur un linteau de cheminée. C'est l'un des plus vieux moulins du département, cependant, il a été considérablement remanié à l'intérieur et à l'extérieur par les nouveaux propriétaires : bâtiments neufs accolés à la tour. A l'origine, le moulin comportait deux portes. Le moulin a néanmoins conservé son escalier à vis (en bon état et la maçonnerie extérieures est en bon état). De nombreuses inscriptions ont été gravées sur des éléments du bâti intérieur et extérieur (linteau de porte, armoiries de la cheminée, ouvertures extérieures), qui portent des dates différentes : 1812, 1825, 1831, avec le nom de l'un des meuniers, Pierre Louis Morvan au 1er quart du 19ème siècle. Les armoiries de la cheminée sont très anciennes : 16ème siècle ?

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Dates 1603, porte la date

Le moulin à vent de Trovern a la forme d'un tronc de cône inversé, dont le diamètre intérieur est de 350 cm. Il est construit en pierre de granite taillées (granite rose à gros grains). Il dispose dun escalier à vis (marches de 180 cm de largeur et de 25 cm de hauteur), qui conduit à la pièce des meules au 1er étage, où l'on peut remarquer une belle cheminée avec des inscriptions gravées (date et écusson). Cette cheminée mesure 160 cm de hauteur, avec un linteau de cheminée de 100 cm de longueur et de 32 cm de section. La pièce du second étage est condamnée. De nombreuses ouvertures extérieures ont été obturées. Certaines de ces ouvertures présentent un chanfrein.

Murs granite
moellon
pierre de taille
grand appareil
Toit ardoise
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • Historique du moulin à vent de Trovern (synthèse proposée par Guy Prigent d'après les recherches de Chris Gibbins) :

    La plus ancienne référence mentionnant le moulin à vent de Trovern date du 16 septembre 1603 (AD 22 H 156), qui précise dans cette liasse "lieu noble de Trovern, frairie de Kerhellen ou Kerguellen". Trovern est associé à un moulin à vent, collationné en 1684. L'un des premiers meuniers semble être François Le Cazic en 1687, en dispute au sujet des vassaux avec Catherine Gouellou, meunière du moulin à vent de Guiler. La métairie noble de Trovern est cité en 1692 pour un bail de 6 ans, incorporant le moulin et la maison en dépendant. En 1736, le moulin de Trovern est afféagé à Pierre Le Manchec, dont les biens seront saisis et vendus en 1745. En 1745, le moulin à vent de Trovern est de nouveau afféagé avec bail de 5 ans à Tudual Prigent par Dame Marie Personnelle de Trodern de St-Aubin, dépendant du manoir noble de Trovern, en la frairie de Querhelen (AD 22, 3 E1). En 1800 le meunier de Trovern est Yves Le Martret. En 1835, le moulin à vent de Trovern (C1), indiqué sur le cadastre napoléonien ne tournait déjà plus. Sur la carte marine du 28 mars 1887, le moulin à vent de Trovern, amer remarquable de 50 m de hauteur, est précisé "sans ailes". Sources : AD 22, 11 S5 (68).

  • 20052206792NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/48, Numplan 6.

    20062209861NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 Num 1/48.

    20072205838NUCB : Collection particulière

    20072205839NUCB : Collection particulière

    20072205840NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/48, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 6, section C, 1ère feuille