Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien manoir, puis ferme, la Quillanais (Bains-sur-Oust)

Dossier IA35012758 réalisé en 2001

Fiche

Parties constituantes non étudiées étable, grange, porcherie, remise, fournil, puits, cour, logement, cellier
Dénominations manoir, ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Redon
Adresse Commune : Bains-sur-Oust
Lieu-dit : la Quillanais
Cadastre : 1817 P1 ; 1847 I2 ; 1983 YL 382, 384
La Quillanais est l'un des 14 lieux nobles mentionnés par Paul Banéat sur la commune. Il ne reste rien aujourd'hui de l'ancien manoir connu dans les textes depuis le 16e siècle. En 1536 et 1580, il appartient aux Couldebouc avant de passer aux mains des Mancel en 1653 et aux Léonan en 1666. Paul Banéat rapporte que l'on pouvait encore voir dans les années 1920 la façade du manoir présentant des sculptures en granite du 15e siècle : un homme dans une posture peu décente, un sanglier et une grenouille. Une imposante exploitation agricole a remplacé les anciens bâtiments. A l'emplacement du logis noble s'élève aujourd'hui une étable. La Quillanais demeure un site remarquable de la commune pour l'étendue de ses bâtiments agricoles. Étables, grange, porcheries, cellier, fournil, etc. s'étalent autour de trois cours. Trois logis se sont succédés dans le temps. Le plus ancien, au sud-ouest, est datable du 18e siècle. Le dernier, isolé des dépendances, fut construit dans les années 1950. Le deuxième, remontant à la 2e moitié du 19e siècle, est exemplaire par sa distribution (un logis dont les deux pièces possèdent chacune leur porte d'entrée) et son état de conservation (la chambre conserve son dallage de brique, la salle possède encore son dallage de schiste et sa cheminée avec habillage de bois). Noter l'importance du cellier, témoin de la production de cidre dans la région.
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 16e siècle

Les entourages des baies du logis 19e sont en pierre de taille de granite.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
États conservations remanié

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison élémentaire à deux pièces
HYPOE éclaté
PHYPO VARIANTE : double orientation ; la chambre et la salle ont chacune leur accès, l'une à l'est et l'autre à l'ouest
STYL normalisation
NOTA niche à statue
MURS1 granite ; moellon
MURS2 schiste ; granite ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; appareil mixte
SCLE1 18e siècle ; 1ère moitié 19e siècle ; 2e moitié 19e siècle ; 3e quart 20e siècle
DISTRIB simple en profondeur
ORDO -1
COMBLE comble à surcroît
MOUV à porte haute pendante
ACCESA 1
ACCESP 1
NATUA porte à battant unique décentrée
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20013511623NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20013511624NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Section P dite de la Rivière d'Oust, feuille 1, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/2 500e, 1817. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5611).

  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Section I dite de la Rivière d'Oust, feuille 2, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/2 000e, par le géomètre Alagille, 1847. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5245).

  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Plan cadastral. Section YL, plan cadastral, 1983, échelle : 1/2000.

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1928.

    t. 1, p. 86
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    t. 4, p. 87 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)