Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien manoir, puis ferme, actuellement maison, la Morinais (Bains-sur-Oust)

Dossier IA35012800 réalisé en 2001

Fiche

Destinations maison
Parties constituantes non étudiées cour, puits, étable, porcherie, fournil, logement, moulin
Dénominations manoir, ferme
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Redon
Adresse Commune : Bains-sur-Oust
Lieu-dit : la Morinais
Cadastre : 1817 O4 ; 1847 L4 ; 1847 K4 ; 1983 YK 227
Le manoir Morinais est l'un des 14 lieux nobles mentionnés par Paul Banéat sur la commune. Il fut déclassé en 1634, à l'époque où il appartenait à la famille Bouchard. Il passa aux mains de la famille Orhand en 1742. L'habitation principale fut certainement reconstruite à cette époque ; elle peut être assimilée aujourd'hui à une maison de maître de la fin du 18e siècle ou du début du 19e siècle avec ses hautes fenêtres de tuffeau et sa toiture à croupes. La présence d'ouvertures entièrement en pierre de granite sur la partie est démontre que ses fondations sont plus anciennes. En 1869, Joseph Desmars, ancien maire de Redon, se porta acquéreur du domaine qui consistait en une maison de fermier, une cour et ses bâtiments agricoles, le moulin à eau dite de Via (ses vestiges se trouvent aujourd'hui sur la commune de Redon) et le moulin à vent dit de la Grée de Via (détruit). L'exploitation agricole prit plus d'importance à cette époque comme le montre la construction de logements et de dépendances (peut-être des étables) à l'ouest. Les anciens communs qui séparent la cour de la maison de maître des bâtiments de ferme ont été surélevés à cette période (moellons de granite). Il s'agissait certainement d'augmenter la surface de stockage des combles de ce bâtiment.
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

Les entourages des fenêtres de la maison de maître sont en tuffeau. Ses murs en moellon de schiste et de granite sont enduit. Les murs des anciens communs sont en moellon de schiste. Les dépendances agricoles de la 2e moitié du 19e siècle sont en moellon de granite.

Murs schiste
granite
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
appareil mixte
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI maison à élévation ordonnancée
HYPOE éclaté
STYL autre
MURS1 schiste ; granite ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; appareil mixte ; enduit
SCLE1 18e siècle ; 2e moitié 19e siècle
DISTRIB nsp
ORDO -1
ELEV 4
ETAG 1
COMBLE comble à surcroît
MOUV autre cas
ACCESA 1
NATUA porte à battant unique décentrée
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection possible
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Extrait de l'acte de vente du domaine de la Morinais, 1596 (archives privées de la famille Guérin)

    "[...] consistant en deux maisons [...] couvertes de pierres d'ardoises avec cours, fonds, rues et issues devant et derrière. L'une d'icelle contenant de longueur trente et trois pieds avec quelques vielles murailles et emplacement de maisons et l'autre maison contenant trente et deux pieds de longueur avec le jardin, fonds et sous terre [...]".

  • Extrait de l'acte de vente du domaine de la Morinais, 1615 (archives privées de la famille Guérin)

    "[...] consistant aux dits maisons, terres et héritage qui ensuivie savoir la maison où à présent demeure le métayer de la dite métairie contenant de longueur trente et quatre pieds, de largeur vingt trois pieds plus une autre maison couverte de pierre ardoises appelée la maison neuve contenant trente et trois pieds de longueur et de largeur vingt et un pieds, davantage une petite étable couverte de [ ? ] étant au pignon de la maison où deleure le dit métayer contenant quatre pieds de longueur avec autre murailles et emplacement adjacent. La dite étable [ ? ] avec le fonds de la dite maison, rues, issues four et [ ? ] en icelle. Jardin tant devant que derrière de la dite maison [ ? ] étable de pierre en icelle [...]".

  • Extrait de l'acte de vente du domaine de la Morinais, 1652 (archives privées de la famille Guérin)

    "[...] consistant aux dits maisons, terres et héritage qui ensuivent, savoir la maison où à présent demeure le métayer contenant de longueur trente et quatre pieds et de largeur vingt trois pieds plus un emplacement d'autre maison autrefois appelée la maison neuve contenant trente et trois pieds qui est à présent ruinée et tombée, davantage une petite étable couverte de [ ? ] étant au pignon de l'emplacement ci-devant avec autres vieilles murailles et emplacement adjacent la dite étable avec le fond de rue et issues, four, jardin devant [...]".

  • 20013511913NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20013511914NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20013511915NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.P. Guérin : Vente de la Morinaye. 1596.

  • A.P. Guérin : Vente de la Morinaye. 1615.

  • A.P. Guérin : Vente de la Morinaye. 1652.

  • A.P. Guérin : Bail de métayage de la Morinaye. 1655.

Documents figurés
  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Section O dite de Colomel, feuille 4, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/2 500e, 1817. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5611).

  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Section L dite de Colomel, feuille 4, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/1 000e, par le géomètre Alagille, 1847. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5245).

  • Ille-et-Vilaine. Commune de Bains-sur-Oust. Section K dite de la Ruée, feuille 4, plan cadastral napoléonien, échelle : 1/1000e, par le géomètre Chézeau, 1847. (A.D. Ille-et-Vilaine : 3 P 5245).

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 vol. (Le patrimoine des communes de France).

    t. 2, p. 1122
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1928.

    t. 1, p. 84